Salle du Quintaou d'Anglet : la justice annule le marché passé avec la société espagnole

Publié le Mis à jour le
Écrit par CB

La justice vient d'annuler le marché de construction de la salle Quintaou à Anglet. La ville est condamnée à  verser 73 000 euros au groupe Eiffage candidat  malheureux au gros oeuvre. Cette décision pourrait faire jurisprudence en matière de "concurrence déloyale" dans le bâtiment.

Le tribunal administratif de Pau vient de donner raison à la Fédération du bâtiment et des travaux public des Pyrénées-Atlantiques en annulant ce marché passé entre la mairie d'Anglet et une société basque espagnole qui présentait un devis de 30 % inférieure à ses concurrentes françaises. 



Il s'agissait d'un appel d'offre portant sur le gros oeuvre de la construction de la salle culturel du Quintaou d'Anglet. La société française Eiffage à l'origine de l'action en justice était arrivée en deuxième position de cet appel d'offre.



Pour la Fédération, le non-paiement des cotisations sociales était évident...



Regardez le reportage de René Garat et Jean-Michel Litvine.







Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité