"C'est une fierté" : Jean-Marc Eyharaberry, champion du monde paralympique de vélo couché, se prépare à porter la flamme à Bayonne

Plus sur le thème :

Lundi 20 mai, la flamme Olympique passera par le Pays basque. Jean-Marc Eyharaberry a été retenu pour la porter à Bayonne. "Une fierté", pour cet athlète handicapé.

C'est à Mouguerre, là où il habite, que le champion s'entraîne. Le basque aime dire qu'il a un cœur de sportif. Après trois AVC, cet ancien militaire de presque soixante ans, désormais handicapé, a découvert le vélo couché. Cette discipline a changé sa vie. "Dans le vélo couché, je me sens comme les autres", dit-il. "Quand je monte le col d'Ibardin, d'Otxondo, ou d'Ispeguy..."

On ne peut pas imaginer le plaisir que c'est de pédaler dans les montagnes, dans la nature.

Jean-Marc Eyharaberry

 

Jean-Marc Eyharaberry s'entraîne tous les jours, parfois jusqu'à huit heures. Il avance à l'unique force des épaules et des bras. Il a été champion du monde paralympique dans sa discipline en 2022. C'est lui qui a été choisi pour porter la flamme olympique lors de son passage à Bayonne, ce lundi 20 mai. 

"C'est une fierté de porter la flamme", dit-il. "Il faut être en condition. Les bras, il faut qu'ils soient bons. Et porter la flamme, c'est aussi pour eux". "Eux", ce sont les bénévoles et les membres d'associations liées au handicap. Des amis de Jean-Marc qui partagent sa fierté. "C'est un grand sportif", sourit Daniel Cortez, membre de l'Association Française de Vélo Couché. "Il le mérite tout à fait".

Il va aussi représenter toutes ces valeurs et montrer le monde du handicap d'un autre point de vue.

Daniel Cortez

 

Alors si vous voulez voir passer Jean-Marc Eyharaberry, il faudra vous poster rue René Cuzacq à Bayonne (Voir la carte ci-dessous), non loin du stade Didier Deschamps. Il portera la flamme sur 200m. Comme la distance est jugée trop courte, il ne pourra pas utiliser son vélo couché. Il se déplacera donc sur un fauteuil roulant. "Ils vont nous mettre un crochet", nous explique le champion en nous montrant le côté de son fauteuil. "Après, on met notre flamme et on pousse le fauteuil sur les 200m avec la flamme à côté".

Lundi, après son passage à Bayonne, Jean-Marc se rendra à Pau où une présentation des vélos couchés sera réalisée sur le parcours de la flamme. 

Pour connaître l'itinéraire précis de la flamme Olympique le 20 mai, dans les Pyrénées-Atlantiques, cliquez ici

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité