Circuit mondial de surf : les épreuves de Lacanau et Anglet annulées, Hossegor dans l’incertitude

Dans un communiqué publié lundi, la World Surf League a annoncé l'annulation en août des deux étapes françaises du circuit QS, Lacanau et Anglet, en raison des conséquences de la crise sanitaire. La Quiksilver Pro à Hossegor dans les Landes début octobre est dans le flou. 

Pas de Lacanau Pro cet été. Rendez-vous normalement en août 2021
Pas de Lacanau Pro cet été. Rendez-vous normalement en août 2021
"Le prolongement de l'état d'urgence sanitaire, les restrictions de déplacement ainsi que l'interdiction d'organiser des événements acceuillant du public ne sont malheureusement pas compatibles avec la tenue de telles compétitions".
Pour les organisateurs des deux seules manches du circuit qualificatif mondial de surf en France, le troisième échelon international, le couperet est officiellement tombé lundi 25 mai via un communiqué de la WSL, le gouvernement mondial du surf professionnel. Mais ce n'est pas une surprise, même si cette annonce a le mérite de mettre fin au flou qui régnait ces dernières semaines. 

La tristesse de Lacanau

Pour la plus ancienne compétition en Europe, créée en 1979, la vague fait mal. Le maire de la commune Laurent Peyrondet a réagi sur l'annulation de la principale manifestation estivale de la commune, qui draine des milliers de fans, initialement prévue du 11 au 16 août.
Il a fait part de sa "grande tristesse", ainsi que celle des organisateurs, le Lacanau Surf Club en tête. Les restrictions, au minimum, aux frontières de l'espace Schengen rendaient très incertaines la venue des surfeurs brésiliens, américains, australiens...
Autre point de blocage, la jauge maximale de cinq mille personnes au maximum pour un événement en plein air, était difficile à aménager sur place. 


Rien à Anglet, ni le jour... ni la nuit

Sur la côte Basque, également, c'est un coup dur. 
Depuis 2015, la ville d'Anglet a souhaité le retour d'une épreuve internationale sur l'un de ses spots mythiques. Et pour sa sixième édition, le Pro Anglet, qui comme à Lacanau organise une épreuve féminine et une masculine, avait vu grand du 25 au 30 août. 
L'épreuve basque devait doubler sa dotation en passant de 1 500 à 3 000 dollars, lui assurant un plateau relevé. C'est partie remise et il faudra attendre l'été 2021.
Le directeur des animations de la ville Pascal Bourricaud a confié son "profond regret".
 
Même mauvais scénario pour la très réputée compétition de nuit à la Chambre d'Amour qui devait se dérouler le 29 août. L´incroyable spectacle des surfeurs taillant des courbes sur des vagues éclairées par des projecteurs sur la plage attendra un an de plus. Pour consoler les fans mondiaux de cette épreuve, la WSL mettra en ligne sur ses différentes plateformes fin août une mini série avec les meilleurs moments des cinq premières éditions.

La Quiksilver Pro à Hossegor dans l'attente


La World Surf League, qui a annulé l'ensemble de ses compétitions depuis le 17 mars, se prononcera officiellement le 1er juin pour la suite de la saison. Tout dépendra de l'évolution de la crise sanitaire et des mesures prises par chaque pays qui organise une épreuve du circuit international.
Les organisateurs de la Quiksilver Pro à Hossegor, du 1er au 11 octobre, sont dans l'expectative.
La tenue de la seule manche française du CT, le Championship Tour, avec toutes les meilleures et les meilleurs  mondiaux est incertaine.
Le président de la fédération française Jean-Luc Arassus espérait ces derniers jours qu'elle puisse bien avoir lieu mais sans garantie.
Le surfeur professionnel Jorgann Couzinet, seizième de finaliste de l'épreuve landaise en 2019, est plutôt pessimiste. Le Réunionais l'a confié au site surfsession.com :" J'espère qu'ils vont trouver une solution mais d'après ce que j'ai entendu, ça va être supprimé". 
Mauvais tube pour les compétitions françaises. 





 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
surf sport sports nautiques région nouvelle-aquitaine littoral coronavirus santé pays basque nature
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter