Education : au Pays basque, les ikastola en mode numérique

durée de la vidéo : 00h01mn40s
Grâce au programme Txiki Linux, les enfants bénéficient d'un outil pédagogique numérique, entièrement en basque. ©Iban Carpentier, Rémy Poissonnier et Gérard Haristoy

Au Pays basque, l'école immersive en langue basque de Saint-Jean-de-Luz permet à ses élèves d'apprendre sur ordinateur. Grâce au programme Txiki Linux, les enfants bénéficient d'un outil pédagogique numérique, entièrement en basque.

A l'ikastola (école immersive en langue basque) de Saint-Jean-de-Luz, une quinzaine d'ordinateurs ont été équipés du système d'exploitation Linux. Un système libre de droit, participatif et modulable bien connu des férus d'informatique, qui permet entre autres de faire tourner des ordinateurs, parfois trop vieux pour Windows ou IOS, à moindre coût. Une aubaine pour cette école associative qui, jusqu'à aujourd'hui ne bénéficiait d'aucun outil numérique adapté à son enseignement.

Car c'est aussi l'un des avantages du système: modulable à l'extrème, une école de Bilbao, en Pays basque espagnol, a pu créer une version de Linux 100% en basque, développée spécifiquement pour l'enseignement, baptisée "Txiki Linux" (petit Linux). En plus des programmes de traitement de texte, de navigation internet et d'autres classiques de n'importe quel système d'exploitation, Txiki Linux propose de nombreuses applications éducatives ludiques, dans toutes les matières : des langues aux mathématiques et sciences. Téléchargeable gratuitement sur elkartenet.eus

L'ikastola de Saint-Jean-de-Luz est la première à s'être équipée de Txiki Linux, mais d'autres pourraient franchir le pas, pour se rapprocher un peu plus d'une version 2.0 de l'enseignement en langue basque.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité