Souvenirs de la flamme olympique : Lizarazu, une centenaire, un jeune chef gastronomique, et un baiser enflammé

Plus sur le thème :

Dans ces villes basques traversées par la flamme, il y aura de beaux souvenirs. Partie de Biarritz ce lundi 20 mai à 8 heures, la flamme olympique est passée par Anglet, Saint-Jean-de-Luz, Bayonne et arrivée vers 12 h 30 à Hasparren. Le cœur des relayeurs a battu fort aujourd'hui, tout comme celui des spectateurs qui ont bravé la pluie pour voir le passage de la flamme olympique.

Le passage de la torche laissera de belles images dans les têtes des spectateurs venus très nombreux et très tôt pour certains malgré le mauvais temps. Des marées humaines de parapluies ont déferlé sur le littoral basque dès 8 heures ce lundi matin.

Le sourire de Lizarazu

Lors du parcours entre Biarritz et Anglet, 23 surfeurs ont porté la flamme olympique dans ce paradis du surf. Les sportifs du monde de l'ovalie étaient aussi largement représentés. Mais celui que le public attendait, c'est Bixente Lizarazu. Le champion du monde et d'Europe de football a relayé la flamme dans sa ville natale de Saint-Jean-de-Luz. 

Très fier et très heureux de pouvoir porter ce symbole des Jeux Olympiques qui est l'une des plus grandes compétitions sportives au monde.

Bixente Lizarazu,

ancien champion du monde de football

L'ancien footballeur qui vit dans le Pays basque a précisé que cela avait "beaucoup de sens" pour lui de "faire cela ici, chez lui".

Bixente Lizarazu a parcouru 200 mètres de ce parcours, avec la flamme olympique en main et un grand sourire, saluant les spectateurs à son passage. L'ancien champion du monde a été largement acclamé.

Une relayeuse de 104 ans 

Germaine Pons, 104 ans, n'a pas eu peur de mouiller le maillot. Dans son fauteuil roulant, la doyenne de Bayonne a porté la flamme à son tour pour la remettre à ses arrière-petites-filles. "J'ai donné la flamme à mes arrière-petites-filles, voir cela à 104, je ne l'aurais jamais cru ! " a déclaré la centenaire très émue de participer à cet évènement. Interrogée sur le secret de sa longévité, la vieille dame a répondu enthousiaste.

Je bois du porto tous les jours, je regarde le rugby, je fais des mots croisés et je dors beaucoup !

Germaine Pons

Doyenne de Bayonne et porteuse de la flamme

Germaine restera la mascotte de cette 12ᵉ édition où la culture basque aime mettre en avant la famille, la tradition et les ainés !

"Une énergie magique !"

Au Pays basque, la gastronomie n'est jamais bien loin. Parmi les relayeurs, il y avait Juan Arbelaez. 

Bayonne est ma ville de cœur. On a senti la chaleur basque même sous la pluie. Il pleut des cordes, mais l'énergie du public est magique !

Juan Arbelaez,

chef cuisinier

Le chef cuisinier d'origine colombienne a élu domicile à Bayonne. Juan Arbelaez s'est fait connaître en tant qu'animateur et chroniqueur à la télévision. En cuisine, il fait son apprentissage dans les équipes du chef triplement étoilé Pierre Gagnaire à Paris. 

Le baiser enflammé

Amour et sport. Le passage de relais entre Nicolas Bachoffer, 60 ans, ancien champion de paratriathlon dans les années 1990, et son épouse, aide-soignante à Biarritz, très impliquée dans une association œuvrant pour le sport et le handicap, a suscité un baiser enflammé. En effet, les amoureux se sont embrassés sur la bouche, un "french kiss", qui a provoqué beaucoup d'émotion dans le public et a été filmé par les caméras de France Télévisions...

Ce baiser fera partie des images mémorables de cette journée pas comme les autres qui a mis à l'honneur des sportifs professionnels et amateurs, le handisport, et de nombreuses personnalités et associations locales.

Ainsi, en cinq heures de traversée du Pays basque, les spectateurs auront vu défiler des trémières, ces barques de pêche traditionnelles, des bergers sur échasses ou encore un mariage en tenues traditionnelles au son d'une tamborrada devant l'église d'Hasparren qui accueillait pour la deuxième fois de son histoire le passage de la flamme olympique. Le parcours est ensuite passé côté Béarn, à Orthez, Arette et Pau où le chaudron sera allumé vers 19 h 20 ce lundi soir.

L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité