Béarn : un loup gris photographié en vallée d'Ossau

Nouveaux indices de présence du loup gris dans les Pyrénées-Atlantiques / © réseau LOUP L. Cantegrel
Nouveaux indices de présence du loup gris dans les Pyrénées-Atlantiques / © réseau LOUP L. Cantegrel

Un loup gris a été photographié à deux reprises en novembre et décembre 2019 sur la commune de Louvie-Soubiron, dans les Pyrénées-Atlantiques.
 

Par MK

Un grand canidé marchant dans la neige a été repéré et pris en photo. Les deux photographies ont été prises dans le cadre du réseau loup ONCFS les 30 novembre et 24 décembre, sur la commune de Louvie-Soubiron, en vallée d'Ossau. 
"Après expertise, cet animal présente tous les éléments physiques caractéristiques d'un loup", précise la préfecture des Pyrénées-Atlantiques dans un communiqué. 


Analyses d'excréments

Déjà en juillet 2019, après l'attaque d'une brebis, les agents du Parc national des Pyrénées avaient prélevé des excréments, pour des analyses en laboratoire. Les résultats ont mis en évidence la présence d'un loup gris mal de lignée italo-alpine. "Il s'agit du même individu que celui identifié par expertise génétique en août 2018 en Béarn", précise le communiqué de la préfecture.

En revanche des analyses similaires réalisées après une attaque sur des ovins à Aste-Béon ont révélé l'ADN d'un chien.


Attaques sur les troupeaux

En 2019, une dizaines d'attaques par des grands canidés ont tué environ 130 animaux (vaches et brebis) dans le département. La responsabilité du loup n'a pas été écartée dans certains cas. Lorsque, après expertise, le doute subsiste sur la responsabilité du loup dans ces attaques, les éleveurs peuvent être indemnisés financièrement.


Le loup en Nouvelle Aquitaine

La présence occasionnelle du loup est avérée sur le territoire néo aquitain. Des traces ont déjà été relevées en Charente-Maritime, en Charente, en Dordogne, en Corrèze ou dans la Creuse.
 


Le loup peut se déplacer sur des centaines de kilomètres en quelques jours lorsqu'il cherche un nouveau territoire à coloniser.
Dans les Pyrénées-Atlantiques, une trentaine de personnes ont été formées par l'ONCFS, afin de renforcer la surveillance de cette espèce protégée au niveau européen.

Sur le même sujet

Les + Lus