• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

L'ancienne décharge de Bordes enfin réhabilitée

Les travaux ont commencé dans l'ancienne décharge béarnaise,
Depuis début d'août, la réhabilitation est engagée. Elle devrait durer jusqu'à la fin 2019. Pelleteuses et camions se succèdent pour terrasser et regrouper les déchets sur une zone protégée. Le tri se fera ensuite.

Par CB

Il faut dire que depuis 1988, date à laquelle l'activité a cessé sur le site, les 3 crues très importantes du gave de Pau ont emporté plusieurs dizaines de tonnes de déchets. Au départ situé à plus de 50 mètres du bord du gave, la décharge a vu le gave progressivement ronger la rive et venir attaquer...


Pour le maire de la commune, c'est l'aboutissement d'un long combat collectif. Des travaux de réhabilitation ambitieux, ils vont permettre de trier les déchets et de reconstituer un sol neutre, une plantation viendra en effet absorber les dernières matières organiques dangereuses:

On a dégradé la nature (...) On doit bien ça...
Pour les générations futures, il faut qu'on ait un site exemplaire qui deviendra pédagogique !


Ecoutez le maire de Bordes, Serge Castaignau.
 
Serge Castaignau, le maire de Bordes


La préfecture des Pyrénées-Atlantiques, qui avait autorisé dans les années 50 ces décharges municipales, avait 50 ans plus tard mis en demeure une première fois la commune pour procéder à cette réhabilitation. Une deuxième mise en demeure avait eu lieu il y a 8 ans.
Les travaux dépasseront les 3 millions d'euros à charge de la municipalité mais aussi du département, de l'agence de l'eau et de l'Ademe, l'Etat n'intervenant pas sur cette partie financière mais plutôt sur l'aspect réglementaire, avec notamment le respect de la loi sur l'eau de 92.

Il s'agit en priorité d'enlever les déchets en bord de gave pour les regrouper sur une partie isolée et sécurisée. Tous les jus seront récupérés et une bâche protégera l'ensemble. Cet amas de matières très différentes sera ensuite trié, la plupart des matériaux seront gardés sur place pour reconstituer un sol en plusieurs couches. Les cailloux seront enfouis, les parties fines constitueront la partie en surface. Seuls les déchets ultimes neutres partiront vers le centre d'enfouissement de Précilhon, près d'Oloron-Sainte-Marie.

D'après Christian Paillé-Barrère, du Pole environnement au Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques:

Le phyto management (...) permettra, au bout de 20 ans peut-être (...) une dépollution complète du site : une véritable restauration écologique. Un parcours pédagogique est envisagé sur ce site très novateur. C'est une première dans le département. 

 
Christian Paillé-Barrère


Le reportage: Images Catherine Pipard, montage Olivier Pallas, textes François Busson.
 
L'ancienne décharge de Bordes enfin réhabilitée

 

Sur le même sujet

Un atelier propose aux artistes des modèles vivants chaque semaine pour peindre le nu à Bordeaux

Les + Lus