Bayrou ne croit "pas à la réforme imposée à la schlague"

Le centriste François Bayrou (MoDem), qui dira en février s'il est candidat ou non à la présidentielle, plaide dans un nouveau livre pour "une réforme progressive" et ne croit pas à "la réforme imposée à la schlague".

© GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Dans "Résolution française" (Éditions de l'Observatoire), qui sort le 1er février, le maire de Pau, qui a déjà mené trois campagnes  présidentielles (2002, 2007 et 2012), expose sur plus de 300 pages ses principes, sa vision et quelques grandes mesures qu'il défend pour certaines depuis longtemps.

Dans le droit fil de ses critiques contre le programme de François Fillon (LR), le centriste, qui soutenait Alain Juppé (LR) dans la bataille
de la primaire de la droite, met en garde contre la "brutalité", sans toutefois citer nommément le candidat Les Républicains. 

"Je ne crois pas aux décisions brutales et je ne crois pas qu'on chamboule un pays de fond en comble. Il faut entraîner un pays, lui faire partager les grands choix et, pour l'entraîner, il faut le rassurer et le convaincre", écrit le centriste, qui dit ne pas croire "à la réforme imposée à la schlague".


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique béarn françois bayrou