Béarn : dimanche d'affluence au Somport, malgré un accès fermé côté Français

La station de ski de fond du Somport a du faire face à des chutes de neige importantes depuis dix jours. La route qui permet de la rejoindre côté Français est fermée ce dimanche 3 février. Mais les skieurs espagnols, eux, profitent du beau temps sur le domaine.

C'est une station un peu particulière... Au Somport, on délaisse la classique paire de ski ou le snowboard du ski de fond ou des raquettes. Les fondeurs peuvent profiter des 25km de pistes pour faire une belle balade en ce premier dimanche d'affluence.
 


Col fermé

Côté Français, il y a de quoi faire la grimace. En effet, la route du col du Somport est actuellement fermée à cause de la neige. Il faut donc impérativement passer par le tunnel du Somport et remonter par l'Espagne pour enfin arriver à la station.
 

Viva España

Mais le domaine est surtout connu des Espagnols, qui représentent 95% des clients. Fondeurs émérites, ils sont bien plus habitués à la discipline que leurs voisins français. Le situation transfrontalière du Somport est donc un véritable atout pour la station.
 


Première belle journée

Après deux semaines de difficultés, ce dimanche 3 février représentait la première belle journée de glisse pour la clientèle du domaine. Les fondeurs ont pu se rendre sur les 8 pistes et admirer la beauté du Parc National des Pyrénées, où est situé le Somport.

Difficile encore de savoir s'il accueillera autant de monde que l'année dernière : 60 000 forfaits ski à la journée avaient été délivrés. Quoi qu'il en soit, les dirigeants ont investi 4 millions d'euros pour rénover la station entre les saisons 2019 et 2020.

 
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité