Béarn : une dizaine de brebis retrouvées mortes en vallée d'Ouzoum, après une attaque de canidé

Publié le Mis à jour le
Écrit par AR
Une dizaine de brebis ont été tuées en vallée d'Ouzoum ce dimanche 28 juillet.
Une dizaine de brebis ont été tuées en vallée d'Ouzoum ce dimanche 28 juillet. © France 3 Aquitaine

Dimanche 28 juillet, dix brebis ont été retrouvées mortes en vallée d'Ouzoum, en Béarn. Deux autres ovins ont été blessés, et trois ont disparus, près du Pic de Merdanson. S'agit-il d'une attaque de loup, loup hybride ou de chien errant ?

Un berger du Béarn a perdu une dizaine d'ovins ce dimanche 28 juillet dans le secteur du Pic de Merdanson, après une attaque de canidé. 

"Un loup ou un gros chien, on ne sait pas. Mais elles avaient des grosses traces, de trois centimètres certaines, toutes au cou" déplore Didier Arretgros.
 

Transhumance anticipée 


"C'est tous les ans la même comédie", réagit-il avec amertume. "C'est fini la montagne maintenant, il ne faut pas vouloir insister". Après la macabre découverte, le berger a descendu son troupeau, anticipant la transhumance de retour. 

Des agents de l'ONFCS ont réalisé des prélèvements pour identifier l'animal à l'origine de l'attaque. 

Une estive qui s'est vidée 


Au plus fort du pastoralisme, 1200 animaux paissaient sur les hauteurs du Merdanson. Aujourd'hui, les troupeaux passent l'été dans la vallée.

"C'est une estive qui s'est vidée, [...] les éleveurs perdent l'exploitation de ce territoire pour un problème dont ils ne sont pas responsables", dénonce Olivier Maurin, président de l'association de défense de l'identité pyrénéenne.
 
Un nouvelle attaque de brebis en Béarn

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.