• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Un couvert végétal semé par hélicoptère

© Clément Alet France 3
© Clément Alet France 3

C'est une méthode peu commune que celle qui consiste à semer depuis les airs. Pourtant depuis deux ans en Béarn, une expérimentation est menée sur des champs de maïs. On sème par hélicoptère un couvert végétal qui poussera, une fois que le maïs aura été récolté.

Par Clément Alet

Depuis deux ans en Béarn, une expérimentation est menée sur des champs de maïs juste avant leur récolte. Il s'agit de semer par hélicoptère des graines qui vont ensuite germer et constituer un couvert végétal pendant l'hiver.
Près de 550 hectares de cultures sont concernés par ce semis original, initié par le groupe coopératif Euralis. L'hélicoptère permet de semer un hectare en seulement ... une minute. 
Entre deux cultures, pendant la période hivernale, ces couverts de ray grass, d'avoine, de mélanges de céréales et de légumineuses vont protéger les sols en limitant notamment le ruissellement.
Autre intérêt agronomique, cette technique permet de capter l'azote dans les plantes et ainsi fertiliser le sol grâce à ces matières organiques avant les semis du printemps. 

Nous avons pu assister à ce semis atypique dans le Nord du Béarn, sur une parcelle de maïs près de Poursiugues-Boucoue.
Un couvert végétal semé par hélicoptère

Sur le même sujet

Débadoc consacré à l’intégration

Les + Lus