• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Économie : Vous saurez tout sur le TANu...

© TANu
© TANu

Une fois par mois, dans le 12/13, Pascal Rabiller d'Objectif Aquitaine nous éclaire sur les temps forts de l'économie dans notre région. Aujourd'hui il est question du TANu, ce test qui évalue le quotient d’adaptation aux technologies numériques, et des objets connectés...

Par DV et PR

Le TANu ???

Chronique Économie : Connaissez-vous le TANu ?
Le TANu, pour Test d’Agilité Numérique, sera bientôt le test référence pour savoir où chacun d’entre nous en est, en matière de connaissance sur les technologies numériques, la maîtrise de l’outil internet, des réseaux sociaux, des applications…


D’où vient ce TANu ?​

 / © C’est une société située à Oloron Saint Marie, en Béarn, Immersive Lab (12 salariés) spécialisée dans la création de sites web et d’applications qui est à l’origine de ce TANU.
Elle a d’abord chercher à répondre à la demande d’un client le Crédit Agricole Pyrénées Gascogne Comme toutes les banques dites classiques, cette entreprise doit s’adapter à l’arrivée des outils numériques dont les clients sont demandeurs pour faciliter la gestion de leurs compte. 
Le Crédit Agricole voulait connaître le niveau de connaissance numérique de ses employés et cadres dirigeants pour savoir s’ils étaient près à l’accompagner dans cette mutation numérique, et à quel point, le cas échéant ils avaient besoin d’être formés.
Immersive Lab à mis au point un questionnaire qui, en 30 questions et 30 minutes, a permis de savoir qu’elle était le niveau d’agilité numérique de ces salariés, le NATU était né.

Le TANu s'adresse à tous les métiers qui connaissent des évolutions liées au numérique, aux nouvelles technologies ?

Tous les métiers qui connaissent des évolutions, voire des révolutions liées à l’arrivée du numérique, on parle des banques mais on pourrait parler des journalistes, des taxis, etc…
Immersive Lab est en contact avec beaucoup d’organismes de formation, beaucoup d’entreprises qui veulent bénéficier de ce TANU pour voir mettre en place d’éventuels plans de formation pour les salariés.

Existe-t-il des d’objects connectés qui volent au secours des étourdis ?​

Vous ne connaissez pas forcément encore GABLYS ou WISTIKI, mais sachez que ces derrière ces noms rigolos se cachent deux sociétés françaises qui sont des champions internationaux des objets connectés avec votre téléphone. Des objets qui vont mettre fin à un cauchemar récurrent : la perte des objets essentiels comme les clefs de voiture, de maison, les cartes de crédits… voire même les… animaux domestiques qui ont des fourmis dans les pattes.
En clair vous appuyez sur une touche de votre téléphone et votre objet sonne. Votre téléphone vous indique précisément où se trouve l’objet ou l’animal en question.

L' Aquitaine est particulièrement en avance sur ces produits connectés ?

Les deux acteurs majeurs du marché français ont des relations privilégiées avec l’Aquitaine. Gablys a installé son site principal, son laboratoire de R&D à Pessac. Son concurrent, Wistiki, lui est parisien, mais ses objets connectés sont tous fabriqués au Pays Basque, par la société BMS Circuits.
Mieux, Wistiki vient tout juste de présenter, à San Francisco, une nouvelle collection d’objets connectés très haut de gamme, toujours fabriqués en Pays Basque.
Ces objets vont du doudou absolument impossible à perdre, le TADA ! à un sticker de 3 mn d’épaisseur à glisser dans son porte carte, baptisé HOPLA !, ou encore AHA ! un médaillon qui s’attache au collier d’un animal domestique. Ces produits ont été "designés" par quelqu’un qu’on connaît bien dans la région et sur le bassin d’Arcachon notamment : Philippe Starck…

 


Sur le même sujet

Le concours de peinture du Cadre d'or à Périgueux

Les + Lus