• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

François Bayrou, de retour à Pau, s'explique

François Bayrou / © France 3 Aquitaine
François Bayrou / © France 3 Aquitaine

Francois Bayrou a laissé les clés de son ministère de la justice ce jeudi matin à Nicole Belloubet.
Après 35 jours comme Garde des Sceaux, le maire de Pau et patron du MoDem, n'a pas été reconduit dans le nouveau gouvernement. De retour dans sa ville, il se livre. Entretien vidéo exclusif. 

Par Hélène Chauwin

C'est un François Bayrou relâché presque soulagé après la passation de pouvoirs ce matin. L'ancien Garde des Sceaux tombe la veste. 

Je ne vais pas vous dire que c'est agréable ce type d'événement. La vie politique est devenue d'une grande violence. Cet enchaînement de dénonciations anonymes, de médias d'enquête de relances, tout cela étant une mécanique qui bout, une cocotte minute. 


Mais les soupçons d'emplois fictifs qui planent sur son parti, le MoDem, François Bayrou les écarte d'un revers de la main. 

La vie que je me suis choisie, la rigueur que je me suis choisie font qu'on a eu beau fouiller, il n'y avait rien à trouver. On a fait là une affaire alors qu'il n'y avait rien à trouver. 

François Bayrou, le maire de Pau a retrouvé sa liberté de parole. Lui qui a préparé la loi sur la moralisation de la vie publique qui aurait pu porter son nom. 

Je vois bien qu'elle pourrait susciter des réticences.... J'aurais été content de la défendre. 

Pas le temps de souffler pour François Bayrou. Demain, il inaugure la nouvelle place Verdun, un chantier qu'il a lancé à son arrivée en 2014.
François Bayrou se livre
De retour dans sa ville, il a accordé une longue interview à notre équipe. Il s'exprime sur son départ du gouvernement, les soupçons d'emplois fictifs qui frappent son parti .....VIDEO EXCLUSIVE



Quand pensent ses adversaires ? 

Olivier Dartigolles, opposant municipal PC, estime que "François Bayrou paie cher" : 

Derrière cette apparence de propreté, de transparence et de moralisation, c'est un sacré coup politique pour Emmanuel Macron. 


Nicolas Patriarche, secrétaire départemental LR  soupçonne François Bayrou d'avoir attendu les Législatives pour se positionner : 

Je le connais suffisamment  pour savoir qu'il y a un petit tour de passe-passe pour s'assurer un groupe parlementaire à l'Assemblée. 


Jean-Yves Lalanne son principal opposant l'appelle à plus d'humilité : 

Il était habitué à nous donner des leçons politiques. Il va falloir qu'il décide moins tout seul. 

François Bayrou n'est plus garde des Sceaux : réactions de ses opposants palois
Olivier Dartigolles, Nicolas Patriarche et Jean-Yves Lalanne reviennent sur la décision du maire de Pau.


 

Entretien vidéo excusif avec François Bayrou
Retrouvez l'interview, dans son intégralité, du maire de Pau de retour dans sa ville après la passation de pouvoirs à la nouvelle Garde des Sceaux.  - France 3 Aquitaine

 

Sur le même sujet

Thierry Dumonteil Responsable régional FO Pénitentière

Les + Lus