Le Jurançon en pleine santé

Premier site touristique du Béarn, la Cave de Jurançon à Gan finit l'année 2017 en beauté. Côté fréquentation et côté résultats commerciaux, tous les voyants sont au vert.

La salle d'embouteillage
La salle d'embouteillage © Laurianne de Casanove France 3 Pau Sud Aquitaine

Le succès de la Cave de Gan-Jurançon ne se dément pas. En ce mois de décembre, la coopérative ouvre ses portes aux visiteurs et leur révèle les secrets de cet alcool qui jadis, a honoré la table du bon roi Henri IV.

Des pressoirs au centre d'embouteillage, l'ordre de la visite respecte celui du travail du vin. Petite curiosité appréciée des amateurs, le chai d'élevage renferme pas moins de 400 000 bouteilles. Les plus anciennes datent de 1929, et les curieux peuvent même se procurer l'année de leur choix.

En cette période de fête, la boutique ne désemplit pas et les moelleux ont la cote.  Quant à ceux qui hésitent, il reste toujours, le stand de dégustation.
En 2017, la cave a accueilli 270 000 visiteurs, de bons chiffres qui font écho à ses résultats commerciaux. 

Si de nombreux vignobles français ont été touchés par l'épisode de gel survenu dans la nuit du 27 au 28 avril dernier, les Béarnais, eux, ont en effet été épargnés par la météo. 

Avec en moyenne 5 millions de bouteilles produites par an, la Cave de Jurançon fait vivre environ 400 familles dans la région de Gan et de Monein.

Béarn: belle année pour la cave de Jurançon



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
béarn tourisme économie gastronomie vins sorties et loisirs