• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

La maternité d'Orthez pourrait fermer fin septembre

© France 3 Aquitaine
© France 3 Aquitaine

L'avenir est toujours aussi incertain de la maternité d'Orthez en Béarn. Absence de recrutements et problèmes financiers, dans un mois, les gynécologues intérimaires seront partis et après..C'est l'incertitude. Le directeur de la maternité ne cache plus son pessimisme.

Par Delphine Vialanet

Déjà en juin dernier, le comité technique d'établissement avait exprimé ses inquiétudes à propos des finances de l'hôpital. Ce pessimisme se confirme, à Orthez les difficultés ne sont pas résolues et c'est le service de maternité de l'hôpital qui pourrait bien être sacrifié. 

2013, s’est soldée par un déficit de 1 336 884 € 

Les prévisions de 2014 ne laissent que peu d'espoir. L'établissement sera en déséquilibre avec un déficit probable de 2 050 000 € selon le syndicat CGT. 
A ces problèmes financiers vient s'ajouter un déficit de gynécologues obstétriciens. Le 30 septembre, les contrats des médecins intérimaires prendront fin et pour l'heure aucun recrutement n'est prévu. Il manque 2 gynécologues pour que la maternité d'Orthez soit viable. 
Pour le maire d'Orthez, Yves Darrigrand "Il n'y a pas de volonté politique de l'Agence Régionale de Santé pour que soit fait ses recrutements de gynécologues".

Regardez ce reportage de Clément Alet et d'Eric Depay
difficultés à la maternité d'Orthez

Interviennent dans ce reportage:
-Serge Roulet, directeur par intérim de l'hôpital d'Orthez
- Guy Pisant, délégué C.G.T. hôpital d'Orthez
- Yves Darrigrand, maire d'Orthez

Sur le même sujet

Emilie Beau

Les + Lus