Cet article date de plus de 4 ans

Tissus des Pyrénées : Marboré noue la tradition à la modernité à Morlaàs

c'est un fleuron du savoir-faire français. Marboré est l’une des deux dernières entreprises à utiliser un procédé de tricotage inventé il y a  plus de 100 ans. Situé au cœur des Pyrénées, à Morlaàs près de Pau, l’atelier de la marque perpétue la fabrication du célèbre tissu des Pyrénées.
Marboré est l’une des deux dernières entreprises à utiliser un procédé de tricotage inventé il y a plus de 100 ans. Situé au cœur des Pyrénées, à Morlaàs près de Pau, l’atelier de la marque perpétue la fabrication du célèbre tissu des Pyrénées.
Dans cet atelier, près de 350 000 km de fil de laine sont tricotés chaque année. Ici est fabriqué le fameux tissu des Pyrénées, que l'on connaît surtout pour les robes de chambre de grand-mère. Une matière naturelle obtenue grâce à un procédé de tricotage et de grattage datant de 1882. Ce n'est donc pas un hasard si Marboré a obtenu, en 2007, le label Entreprise du patrimoine vivant.

Le nouvel atelier de confection se situe à quelques mètres de là, toujours à Morlaas. Ici sont assemblés tous les tissus, selon des patrons de créations originales. Une volonté constante d'innovation,  vingt nouveaux modèles par an, comme cette laine bouillie glacée que Marboré vient d'inventer. L'entreprise a présenté ses nouveautés  hier jeudi et ce vendredi au salon professionnel du Made in France à Paris. Christian Aubart, directeur général de Marboré, explique pourquoi : 

L'objectif, c'est de montrer qu'une entreprise peut s'appuyer sur son histoire et son savoir-faire. 


Illustration avec ces laines bouillies : 

Elles sont fabriquées sur les même métiers, avec les mêmes fils mais, en rendu, on passe d'un vêtement intérieur à du prêt-à-porter de moyen haut de game.


Marboré compte aujourd'hui une quinzaine de salariés et a obtenu le label Origine France Garantie. L'entreprise vient aussi de lancer son site internet marchand. La tradition et la qualité made in France dans la modernité. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
béarn tradition sorties et loisirs économie