Billère : un campement de Gilets jaunes part en fumée

Tristesse et colère parmi les Gilets jaunes de Billère qui ont découvert ce matin leur campement presque intégralement brûlé. Nombre d'entre eux pensent à un incendie volontaire. Pourtant, à ce stade de l'enquête, l'origine du sinistre reste indéterminée.
 
© Elise Daycard - France 3 Pau Sud Aquitaine
Le feu s'est déclaré dans la nuit de lundi à mardi, vers 2 heures trente. Les pompiers sont parvenus rapidement à le maîtriser.
 En arrivant tôt ce mardi matin, les Gilets jaunes de Billère ont découvert l'étendue des dégâts : si la cuisine est restée intacte, la structure, faite de bois, de métal et recouverte de bâches en plastique a été complétement détruite.
 
Le  campement a brûlé dans la nuit de lundi à mardi
Le campement a brûlé dans la nuit de lundi à mardi © Elise Daycard - France 3 Pau Sud Aquitaine



Terrain prêté par la mairie

Sur place, c'est la consternation et la colère. La cabane avait été érigée début janvier sur un terrain prêté par la mairie, situé au bord de la route de Bayonne. Lieu de rencontres et d'échanges, elle accueillait chaque jour une bonne dizaine de Gilets jaunes.

Chaque nuit, un gilet jaune y restait. A l'exception de la nuit de l'incendie où, pour la première fois, elle s'est retrouvée vide l'espace de quelques heures.

Une coïncidence qui renforce la conviction des Gilets jaunes que leur refuge a été victime d'un incendie volontaire. Pourtant, aucune piste n'est privilégiée à ce stade de l'enquête, qui a été confiée à la Sûreté départementale.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gilets jaunes société béarn