• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Carnaval Biarnés : qu'ei acabat

Sent-Pançard après son procès en février 2013 / © © CC Aure Séguier
Sent-Pançard après son procès en février 2013 / © © CC Aure Séguier

L'association "Pantalonada" qui organise le Carnaval Biarnés depuis une trentaine d'année à Pau a annoncé que les membres de son conseil d'administration ne souhaitaient pas organiser l'édition 2016. Un profond désaccord avec la municipalité serait à l'origine de cette décision.

Par Clément Alet

C'est donc hier matin que les membres du conseil d'administration de l'association "Pantalonada" ont fait part de leur décision. Ils ne mettront pas en oeuvre le Carnaval pour l'année prochaine. Ce ne sont pas des raisons économiques qui justifient cette décision mais bien un désaccord sur le fond, sur le sens et l'identité même du Carnaval. L'association "Pantalonada" précise sa position dans un communiqué de presse : 

"Nous constatons qu’il n’y a plus de place à Pau pour une fête populaire, simple et gratuite. (Dans une ville, pour mémoire, dont 20% de la population se situe au-dessous du seuil de pauvreté). Aujourd’hui, pour être respecté, il faut des artistes en résidence, des acteurs, des projets artistiques innovants, du ré-enchantement... M. Lacoste, adjoint à la culture de M. Bayrou, grand prêtre du bon goût à Pau, juge la « Caça a l’ors » / La Chasse à l’ours ringarde ! A l’heure où les municipalités de nombreuses communes du Vallespir soutiennent leurs fêtes de l’ours, entrées au Patrimoine Mondial Immatériel de l’UNESCO, à la Mairie de Pau, on cultive la honte de ses racines pyrénéennes".






Voici le reportage diffusé dans l'édition locale de France 3 Pau Sud-Aquitaine de ce mercredi 1er juillet 2015 : 
Carnaval Biarnés : qu'ei acabat

 

Sur le même sujet

Le procès de l'épouvantable meurtre de Mélodie Massé, enceinte de 8 mois, s'ouvre lundi à Pau

Les + Lus