Cet article date de plus de 4 ans

Consommer autrement au Pays basque avec des entreprises sociales et solidaires

Au moment où les grandes surfaces se multiplient au Pays Basque et doublent leur capacité de rayonnage et de parking, un petit vent souffle pour calmer cette frénésie… celui de l’Economie Sociale et Solidaire.
L’Economie Sociale et Solidaire, l’E.S.S, est un marché qui reste encore à la marge mais qui représente quand même 5 à 10 % de l’ensemble des échanges.

Au lendemain du mois dédié à cette économie spécifique, une période pendant laquelle des colloques et des conférences ont été organisés partout en France, relayés par les CCI, nous avons voulu en savoir plus sur ces nouvelles démarches.

Qu’est-ce qui fait que lorsqu’on court-circuite les transports de denrées alimentaires ?
Pourquoi remet-on sur le circuit des produits usagers, vêtements d’occasion par exemple, le « second hand » comme disent les anglais ?
Comment inciter les citoyens à réparer eux-mêmes certaines pièces ou vélos par exemple ?

Otsokop (se prononce Otchocope), Patatam et Txirrind'ola ( se prononce Tchirine Dola), 3 entreprises qui lancent une nouvelle voie.

Un magazine de Perrine Durandeau et Rémi Poissonnier
Montage Francine Bétat.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
à l'antenne vos rendez-vous économie pays basque