Coronavirus : l'épidémie s'accélère dans les Pyrénées-Atlantiques

Dès leur arrivée à l'hôpital de Pau, les patients atteints du Covid-19 sont orientés sous cette tente médicalisée. / © Eric Poussard/France3Aquitaine/FTV
Dès leur arrivée à l'hôpital de Pau, les patients atteints du Covid-19 sont orientés sous cette tente médicalisée. / © Eric Poussard/France3Aquitaine/FTV

Trois personnes supplémentaires sont décédées à l'hôpital du Covid-19 en 24 heures dans les Pyrénées-Atlantiques. Jusqu'à présent, le département comptabilisait six morts. L'épidémie est entrée dans sa " phase de progression ".

Par Olivier Lopez

Encore épargnés par la vague épidémique, les Pyrénées-Atlantiques comptablisait neuf personnes décédées du coronavirus à 9 heures ce mardi 31 mars. Trois de plus durant les dernières 24 heures, un signe de la progression actuelle du coronavirus dans le département.

La vague d'ici une semaine ?


Lors d'une conférence de presse audio ce mardi matin, Maritxu Blanzaco, directrice de la délégation départementale de l’Agence Régionale de Santé, a communiqué les derniers chiffres liés à l'épidémie de coronavirus dans le 64 : neuf personnes sont mortes du Covid-19 dans les hôpitaux des Pyrénées-Atlantiques, sept à Pau et deux à Bayonne.
" A part un homme de 44 ans, les personnes décédées étaient toutes âgées de 80 ans et plus, présentant diverses pathologies, et les hommes sont plus touchés que les femmes " a précisé Maritxu Blanzaco.

Nous constatons désormais une progression des passages aux urgences, les cas de covid-19 hospitalisés et en réanimation sont en augmentation, y aura-t-il une vague épidémique? Nous devrions le savoir d'ici la semaine prochaine.

 
La directrice de la délégation 64 de l'ARS, Maritxu Blanzaco / © Catherine Pipard / France 3 Pau Sud Aquitaine / FTV
La directrice de la délégation 64 de l'ARS, Maritxu Blanzaco / © Catherine Pipard / France 3 Pau Sud Aquitaine / FTV
 

Ce matin, 18 lits de réanimation sont occupés à l'hôpital de Bayonne et 12 à Pau, en comptabilisant les 10 patients accueillis en solidarité avec la région Grand Est. Nous sommes en mesure de doubler ces capacités en fonction des besoins.
Maritxu Blanzaco, directrice de la délégation départementale de l'ARS

Vigilance particulière dans les Ehpad


Alors que les premiers chiffres de décès dans les Ehpad devraient être communiqués ce soir, Maritxu Blanzaco a également confirmé qu'une veille particulière était observée dans ces établissements accueillant un public particulièrement sensible au coronavirus.
La directrice de la délégation départementale de l’ARS a confirmé que deux résidentes et deux soignants de l’Ehpad Beau-Rivage à Biarritz ont dernièrement présentés des cas de coronavirus.
Il s'agit du quatrième établissement touché dans le département après ceux d'Harambillet à Bayonne, Arribet à Arzacq et celui de Pontacq. L'ARS ne comptabilisait à ce jour aucun cas de Covid-19 dans les Ehpad de l'agglomération paloise.

 
Le préfet des Pyrénées-Atlantiques, Eric Spitz / © France3
Le préfet des Pyrénées-Atlantiques, Eric Spitz / © France3
 

Opération Résilience : 54 militaires déployés dans le département

Dans cette même audioconférence, le préfet des Pyrénés-Atlantiques Eric Spitz a annoncé l'arrivée ce mardi et le déploiement de 2 sections de l'armée de terre dans le 64 : 27 soldats dans l'agglomération paloise et 27 sur la côte basque, dans le cadre de l'opération Résilience annoncée par le président de la République.

En fonction des besoins, ces militaires pourront mener des actions de protection de la population, de prise en charge médicale lors de transferts de malades, de logistique pour le transport d'équipements tels que les masques ou des opérations de désinfection.

Ils patrouilleront également sur les plages, les marchés, les hypermarchés et les gares pour veiller au respect du confinement en soutien aux forces de l'ordre mais les militaires ne dresseront pas de contraventions.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus