Coupe de France : les Palois quittent l'aventure la tête haute face au PSG

"La marche était un peu trop haute" pour Pau, selon son entraîneur Bruno Irles. Les Béarnais n'iront pas en 1/4 de finale de la coupe de France de Footabll. Le Paris SG n'est pas tombé dans le piège et s'est imposé 2-0.
 
Le miracle n'a pas eu lieu et cette fois la magie de la coupe de France n 'a pas opéré.

Sans grande surprise le PSG, sans Neymar laissé au repos, avec Angel Di Maria et Kylian Mbappé maintenus sur le banc, s'est imposé mercerdi soir à Pau : un but en première période : Paredes a ouvert la marque à la 25e minute.

Un autre en seconde, avec Sarabia à la 53e minute. 
 

L'entraîneur de Pau fier de ses joueurs


Les Parisiens ont montré qu'ils étaient bien les maîtres du jeu malgré la fougue et l'engagement des Béarnais. Mais l'écart entre ces deux planètes du football était bien trop grand.

Bruno Irles, l'entraîneur de Pau, battu par le Paris SG 2-0 ne tarit pas d'éloges sur ses joueurs: 

Ce soir, je suis très fier de mes joueurs, de ce qu'ils ont montré. Ils ont montré ce qu'ils étaient capables de faire (...) J'avais anticipé ce match, je savais qu'il y allait avoir des opportunités, on a su se les créer. Après, ça n'a pas tourné en notre faveur, ils ont su faire la différence. Ça aurait été sympathique un but pour notre public. Le bilan pour le club, la ville, la mairie est très positif.
Bruno Irles - l'entraîneur de Pau



Et l'entraîneur de Pau de préciser : "Des regrets? Aucun. On avait ce plan de jeu, on a fait ce qu'on voulait. On a vu en face une équipe de Paris qui nous a plus que respectés. Ils ne sont pas du tout venus avec de la suffisance. Ils méritent leur victoire".

 
L'entraîneur de Pau fier de son équipe et de l'adversaire

Une analyse partagée par les joueurs de Pau.


Pour le défenseur Louis Bury  "On ne pourra pas toutes les semaines faire un match contre le Paris SG car c'est très intensif, très technique, très fatigant. On n'a aucun regret. On est heureux du parcours que l'on a fait (...) On n'a pu se confronter à une équipe de classe internationale (mais) c'est que du bénéfice pour nous. On est rempli de souvenirs, de très bons souvenirs. Avoir ses stars juste en face de nous, c'est magnifique. "
 

Un stade du Hameau en effervescence

A la fin du match les 16.700 spectateurs du Hameau sont debout pour acclamer les deux équipes. Les Béarnais sont fiers de leurs joueurs et pensent déjà à l'avenir. Pour eux, il se conjugue avec la montée en Ligue 2.

Une ambition partagée par l'équipe du Pau FC actuellement à la 4e place du championnat National.

Le défenseur Mamadou Kamissoko, estime qu'avoir affronter le PSG est un atout pour demain.
Son interview ►
MAmadou Kamissoko du Pau FC se projette dans l'avenir


Les Parisiens partis, les Béarnais doivent désormais renouer avec un quotidien moins médiatique et des adversaires moins glamours. Le premier d'entre eux : Béziers dès samedi 1er février au nouveau stade des Pyrénées.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
béarn football sport coupe de france psg