Cet article date de plus de 5 ans

Deux jeunes basques relancent la filière de la laine de brebis

A Sare dans les Pyrénées-Atlantiques, deux jeunes basques au chômage ont décidé de relancer la transformation de la laine de brebis. Une matière première longtemps délaissée mais qui pourrait bien désormais valoir de l'or.
Brebis Manech
Brebis Manech © CC by Harrieta171 via Wikimédias
© FTV
Un jeune couple sans emploi de Sare au Pays basque s'est lancé il y a quelques mois dans la transformation de la laine de brebis.
Ces toisons de brebis "manech" étaient jusqu'a présent délaissées, voire jetées par les éleveurs.

Après avoir bénéficié d'une formation à l'École de la laine, le couple a fait l'acquisition d'une cardeuse, une machine ancestrale, qui transforme les ballots de laine en une couche lisse et épaisse.

La laine, résistante au froid et isolante, est ensuite transformée en produits de literie ( édredon, oreillers...). La petite entreprise travaille désormais avec les éleveurs de brebis de la région. Cette année, une tonne et demie de laine a ainsi été achetée au prix de 1,10 euros/kg,
 

Le reportage de Perrine Durandeau et Fabien Cordier

durée de la vidéo: 01 min 43
A Sare, deux jeunes basques relancent la transformation de la laine de brebis

► En savoir plus sur l'entreprise Iletegia

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pays basque économie agriculture terroir sorties et loisirs animaux