Un élevage de porcs abattu dans les Pyrénées-Atlantiques

© DAMIEN MEYER / AFP
© DAMIEN MEYER / AFP

Les animaux étaient atteints de la maladie d'Aujeszky. Une maladie virale extrêmement contagieuse et mortelle dans 100% des cas chez les porcins de moins de 2 semaines. L'élevage touché est situé sur les communes de Pontiacq-Viellepinte et Lamayou. Des analyses sont en cours sur les sites voisins.

Par CA

Cette maladie "n'est pas transmissible à l'homme" tient à préciser la préfecture des Pyrénées-Atlantiques et "la viande peut être consommée".

C'est un petit élevage d'une vingtaine de porcs noir en plein air qui a touché. La grande majorité était malade. 

Ces animaux auraient été contaminés par des sangliers sauvages, ils ont tous été euthanasiés la semaine dernière sur ordre du Préfet. L'exploitation a été placée sous "arrêté de déclaration d'infection".

Des analyses sont actuellement effectuées dans toutes les exploitations situées dans un rayon de 5 kilomètres du foyer.

L'élevage touché devra être complètement assaini.  

Afin d'éviter toute propagation, les déplacements de porcs sont soumis à autorisation dans le département. 

Les éleveurs devront demander des laissez-passers à la direction départementale de la protection des population (ddpp-alerte@pyreneesatlantiques.gouv.fr) au moins 48h avant tout départ des animaux.

Ces laissez-passers ne seront délivrés que pour les élevages à jour de leur prophylaxie précisent les autorités.

La maladie d'Aujeszky atteint le système respiratoire, nerveux ou reproducteur des bêtes. Elle se transmet par la salive, les sécrétions nasales, génitales et par voie aérogène. Il n'existe pas de traitement spécifique hormis la vaccination. 

Les chats, les chiens et les ruminants peuvent être infectés par ce virus parfois mortel mais ils ne transmettent pas la maladie.

Hervé Brunaux raconte les Joliot-Curie à Clairvivre

Les + Lus