• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

G7 : à Biarritz, les commerçants se préparent pour l'événement

© France 3 Euskal Herri
© France 3 Euskal Herri

A deux mois de la tenue du G7 à Biarritz, les commerçants se préparent pour l'événement. Pendant ces trois jours, une partie de l'accès aux commerce du centre-ville ne sera autorisé qu'aux résidents, à la presse et aux délégations. Une clientèle qu'il va falloir séduire. 

Par MK avec René Garrat

Dans deux mois seulement, leur ville sera au centre de tous les regards. Entre le 24 et le 26 août, la ville basque accueillera le G7. Un sommet diplomatique qui devrait réunir 15 000 personnes.

Autant de personnes, qui devront être hébergées sur place, se nourrir, et qui sait, prendre le temps d'apprécier au moins quelques instant le charme de la côte basque.
Mercredi soir, les commerçants  biarrots se sont réunis en présence d'Hervé Jonathan,  sous-préfet de Bayonne, et de Michel Veunac, le maire de Biarritz afin de préparer cette échéance.

L'objectif: discuter des dispositifs d'accompagnement et organisation du G7. Car tous les commerçants comptent bien tirer profit de ces trois jours. "C'était important car c'était l'occasion d'en savoir plus sur l'occasion, de se faire entendre en tant que commerçant du centre-ville et de réfléchir à des idées pour tirer notre épingle du jeu", a indiqué au sortir de la réunion Michel Telleria, commerçant.
 

Accès très restreint en zone rouge

Parmi les préoccupations des personnes présentes, le fonctionnement de la zone de protection renforcée, ou "zone rouge". Celle-ci, qui couvre les abords immédiats des sites qui accueilleront les rencontres officielles entre chefs d'Etat, sera interdite d'accès à toute personne démunie d'un badge. Un sésame accordé au personnel médical, aux résidents et aux commerçants. Aucune voiture, pas même celle des résidents ne pourra circuler, ou stationner.

C'est donc principalement les membres des délégations et les journalistes que les commerçants devront séduire pendant ces trois jours, s'ils veulent mettre à profit cet événement exceptionnel.
 

Des animations dans les rues

Ces derniers ont donc décidé, à l'unanimité de proposer des animations dans les magasins et dans les rues de la ville. "On a décidé de tout faire pour que ça se passe bien. L'image de Biarritz est bonne aujourd'hui, on va faire en sorte qu'elle soit aussi bonne sinon meilleure que d'habitude", a assuré Serge Istèque, Président des commerçants des halles et centre-ville de Biarritz

Voir le reportage de France 3 Euskal Herri
G7 de Biarritz : les commerçants se préparent
 

Sur le même sujet

Elisabeth rassemble les photos de classe du Fleix de 1899 à nos jours.

Les + Lus