Cet article date de plus de 9 ans

Intempéries : les Pyrénées Atlantiques en vigilance orange

Les fortes pluies et les vents violents placent les départements des Pyrénées Atlantiques, Hautes Pyrénées, Haute Garonne et Tarn en vigilance orange jusqu’à samedi 19 heures.
Il est recommandé la plus forte prudence notamment lors des déplacements.
Le communiqué de la Préfecture des Pyrénées Atlantiques
L’ épisode pluvieux observé en fin de nuit en montagne sur l’ouest des Pyrénées se poursuit de manière moins intense.
A 11h00, il est déjà tombé plus de 100 mm en 5 heures à Iraty alors que la hauteur moyenne de pluie à Iraty est de 200 mm pour un mois d’octobre. Il est tombé 107 mm dans le même intervalle de temps à Gavarnie.
Nous sommes toujours dans une période de fortes marées avec une marée haute à 20h15. Cette situation est à surveiller particulièrement sur l’ensemble des bassins versants du département.

Evolution prévue :
Ce temps très pluvieux se maintient jusqu’à samedi soir avec un cumul approchant les 200 mm sur la région d’Iraty et de la Haute Soule. Sur les vallées béarnaises (Barétous, Aspe et Ossau) les cumuls attendus se situent entre 100 et 150 mm près des crêtes frontalières. Sur le Béarn, en plaine, les pluies s’intensifient cet après-midi.

Conséquences possibles :
De fortes précipitations sont attendues, susceptibles d’affecter les activités humaines. Des inondations sont possibles dans les zones habituellement inondables.
Des cumuls importants de précipitations sur de courtes durées peuvent localement provoquer des crues inhabituelles de ruisseaux et de fossés avec un risque de débordement des réseaux d’assainissement.
Les conditions de circulation peuvent être rendues difficiles sur l’ensemble du réseau secondaire et quelques perturbations peuvent affecter les transports ferroviaires en dehors du réseau « grandes lignes ». Des coupures d’électricité peuvent se produire.

Conseils de comportement :
Renseignez-vous avant d’entreprendre vos déplacements et soyez très prudents. Respectez, en particulier, les déviations mises en place.
Ne vous engagez en aucun cas, à pied ou en voiture, sur une voie immergée.
Dans les zones habituellement inondables, mettez en sécurité vos biens susceptibles d’être endommagés et surveillez la montée des eaux.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
intempéries météo