Jean-Jacques Lasserre (MoDem) conserve la présidence du Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques

À l'issue de ce second tour des élections, le président sortant Jean-Jacques Lasserre (ModeM) conserve son fauteuil de président du Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques, qu'il occupe depuis 2015. Pour y parvenir, il a réussi à rassembler une large coalition avec LREM, LR et UDI. 

Jean-Jacques Lasserre le 29 septembre 2020 au Parlement de Navarre.
Jean-Jacques Lasserre le 29 septembre 2020 au Parlement de Navarre. © Quentin Top - Maxppp

Né en 1944, Jean-Jacques Lasserre est aujourd'hui âgé de 77 ans. Il occupe des fonctions au sein du Conseil général, puis départemental, des Pyrénées-Atlantiques, depuis 1982. 

Un ancrage agricole à Bidache 

Jean-Jacques Lasserre a d'abord travaillé comme exploitant agricole au sein de la ferme familiale à Bidache. Il intègre ensuite la coopérative basque Lur Berri, qu'il présidera entre 1987 et 2001. Il a quitté ses fonctions agricoles depuis 2007 pour confier la gestion de la ferme familiale à son fils. 

Un engagement centriste 

En parallèle, alors qu'il est âgé d'une trentaine d'années, il s'engage politiquement auprès du Centre Démocrate, qui deviendra ensuite l'UDF puis le MoDem. Il devient conseiller général en 1982, qu'il présidera une première fois entre 2001 et 2008, à la suite de François Bayrou. 

Pendant les deux mandatures suivantes, le département échappe au MoDem, avec une présidence UMP jusqu'en 2011, puis PS jusqu'en 2015, année lors de laquelle Jean-Jacques Lasserre retrouve son fauteuil à la tête du département. 

Jean-Jacques Lasserre a également été sénateur des Pyrénées-Atlantiques entre 2011 et 2017. 

Pour conserver sa majorité au sein du département, Jean-Jacques Lasserre a réuni le MoDem, LREM, LR et Udi au sein de la coalition Force 64. Au sein du Conseil départemental, il devra notamment composer avec l'influence grandissante du mouvement régionaliste EH Bai. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections départementales 2021 politique élections béarn pays basque