• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Marine Le Pen est convaincue que le Front National sera au 2nd tour à Pau

© France 3 Aquitaine
© France 3 Aquitaine

La présidente du Front National était venue soutenir  George de Pachtere ce samedi. Elle s'est dit convaincue que le candidat FN local sera présent au second tour, malgré quelques "moments difficiles"

Par Hélène Chauwin

"Je vais gagner là où va Valls. Il est à Hénin-Beaumont demain (dimanche), donc il considère que le FN constitue une menace. Vous suivez Valls à la trace et vous savez où je vais gagner", a ironisé la présidente du Front National lors d'une visite à Pau.

Mme Le Pen venait soutenir le candidat FN local George de Pachtere. Très confiante, elle a déclaré à la presse être convaincue que le Front national "sera au deuxième tour à Pau". Le FN, a-elle reconnu, "a du se restructurer après avoir passé des moments difficiles". "Il nous manque douze signatures pour boucler la liste, il nous reste un mois et demi pour le faire, je n'ai aucune inquiétude", a assuré la dirigeante du FN.

Bayrou "le chaînon manquant entre l'UMP et le PS"


Pour elle, Pau est un "symbole". C'est là que le président du Modem, François Bayrou, y est candidat.

Itw de Marine Le Pen à Pau

"Ici on a trouvé le chaînon manquant entre l'UMP et le PS: c'est François Bayrou. Il a appelé à voter François Hollande en 2012, il est associé avec l'UDI et il est soutenu par l'UMP" pour les municipales. "François Bayrou est à la fois le chaînon manquant et l'agent de liaison" a-t-elle ajouté.

Le président du Modem tente en mars pour la troisième fois de conquérir la mairie de Pau, ville de 79.000 habitants détenue depuis 42 ans par le PS. Il a obtenu mi-janvier le ralliement du candidat UMP Eric Saubatte, sans veto du président de l'UMP Jean-François Copé. Cette semaine, trois adjoints de la maire PS sortante Martine Lignières-Cassou, qui ne se représente pas, ont annoncé rejoindre la liste Bayrou.

"Nous en avons la preuve ici à Pau : UMP, PS, UDI, Modem sont plus que comptables, ils sont fusionnés", a déclaré Madame Le Pen. "On est au centre névralgique du parti unique qui gouverne la France", a-t-elle accusé.

Marine Le Pen à Pau en images

 

Sur le même sujet

Le premier cognac périgourdin à Saint-Aulaye

Les + Lus