À Pau, les habitants du quartier Saragosse “veulent comprendre”

Olivier Pellure, invité de notre JT ce mardi 22 mai. / © France 3 Aquitaine
Olivier Pellure, invité de notre JT ce mardi 22 mai. / © France 3 Aquitaine

Olivier Pellure, qui dirige la MJC des Fleurs du quartier Saragosse à Pau, était notre invité ce mardi 22 mai. Il revient sur le drame de vendredi soir, la mort d'un trentenaire sous les coups d'une bande d'adolescents, qui a provoqué "une très grande tristesse" chez les habitants. 

Par AR

Quelques jours après le décès d'un trentenaire, battu à mort par des adolescents à Pau, quel est le sentiment qui prédomine dans le quartier Saragosse ?

"Une très grande tristesse" répond Olivier Pellure, directeur de la MJC des Fleurs."Tout le quartier, et plus largement la ville est sous le choc. [...] Les habitants veulent comprendre comment on a pu en arriver à ce niveau de violence et comment ces événements ont pu être déclenchés". 



"Nous ne connaissons pas les personnes interpellées à ce niveau de l'enquête", indique-t-il, ajoutant : "Je suis venu pour vous dire que c'est un quartier où les habitants restent mobilisés et veulent montrer une autre image que celle qui est actuellement diffusée dans les médias."

Déshérence, reconstruction, quelle est la situation du quartier aujourd'hui ? C'est un quartier très populaire, où il y a une forte solidarité entre les habitants, beaucoup d'engagement, différents collectifs qui fonctionnent bien. C'est aussi un quartier en plein renouvellement urbain" détaille Olivier Pellure.

À Pau, les habitants du quartier Saragosse "veulent comprendre"

Un mineur relâché 


La garde à vue de deux des trois mineurs, interpellés lundi matin, a été prolongée. 

"Un des trois gardés à vue a été libéré ce matin, l'enquête se poursuit pour les deux autres personnes", a indiqué la procureure de la République de Pau, Cécile Gensac, sans plus de précision sur ce mineur remis en liberté.
 
 "Je livrerai d'autres éléments lors de la conférence de presse mercredi à 11 heures au TGI de Pau", a-t-elle dit.
 
 

Le quartier Saragosse en quelques chiffres

14 000 habitants 
19 % de la population au chômage
30% de chômeurs chez les moins de 25 ans
13 % des familles sont monoparentales
7300 logements dont 2600 logements sociaux

A lire aussi

Sur le même sujet

Gironde : la ferme à spiruline du Val de l'Eyre

Les + Lus