Drame de Pau : la procureure de Bordeaux fait appel du transfert de Romain Dupuy hors unité pour malades difficiles

Publié le
Écrit par SP avec AFP

Au lendemain de la décision du juge des libertés et de la détention (JLD) de Bordeaux d’autoriser le transfert de Romain Dupuy vers un établissement psychiatrique ordinaire, le parquet annonce faire appel. Pour le moment, Romain Dupuy reste à Cadillac en Gironde, où il est interné depuis 17 ans.

Le parquet de Bordeaux a fait appel ce vendredi 10 juin de la décision du juge des libertés et de la détention qui permettrait à Romain Dupuy, d'être transféré de l’ Unité pour malades difficiles (UMD) de Cadillac en Gironde vers un hôpital psychiatrique classique.

" Le parquet a formé appel de cette décision, celle-ci comportant, selon notre analyse, une difficulté quant à sa motivation sur la partie relative à la levée du placement en UMD", explique la procureure de la République de Bordeaux Frédérique Porterie.

La préfecture de Gironde a également annoncé son intention de faire appel.

Fin 2007, Romain Dupuy, souffrant de schizophrénie, avait été reconnu pénalement irresponsable de ses actes et n'avait pas été jugé pour les meurtres à l'arme blanche au centre hospitalier psychiatrique de Pau, d'une aide-soignante et d'une infirmière qu'il avait décapitée.

Aujourd’hui âgé de 39 ans, il  est placé depuis 2005 en hospitalisation complète sans consentement à l'UMD de Cadillac malgré les demandes régulières de son transfert vers un hôpital psychiatrique ordinaire ces dernières années de la part de ses avocats, contre l'avis des autorités.

Dans son ordonnance, la juge des libertés et de la détention (JLD), qui vérifie tous les six mois que le régime d'internement des hospitalisés psychiatriques sans consentement est en adéquation avec leur état mental, avait  considéré que le placement de Romain Dupuy en Unité pour malades difficiles était "devenu irrégulier" et avait ordonné sa levée.



Cet appel du parquet de Bordeaux sera examiné le 15 juin devant la cour d'appel de Bordeaux.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité