Emmanuel Macron à Orthez pour promouvoir le sport au collège

En cette semaine de rentrée, le président est ce mardi 5 septembre au collège Daniel Argote d'Orthez dans les Pyrénées-Atlantiques. Un déplacement dédié à la rentrée scolaire et au sport à l’école.

Ce mardi 5 septembre, le président Macron était attendu au Collège Daniel Argote d'Orthez en compagnie de Gabriel Attal, le nouveau ministre de l'Education nationale et d'Amélie Oudéa-Castéra, la ministre des sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques. En terres béarnaises, il était bien évidemment accompagné du maire (MoDem) de Pau et secrétaire général du Conseil national de la refondation, François Bayrou.

Une délégation sportive était également à ses côtés en la personne du Béarnais Tony Estanguet, le régional de l'étape, champion olympique de canoë et président du comité Paris 2024, mais aussi d'autres chefs de délégations olympiques comme notamment l'ancien handballeur Jackson Richardson...

Tout en profitant de la dynamique olympique à moins d'un an des Jeux, Emmanuel Macron a expliqué vouloir mettre l'accent sur le sport à l'école, partant sur le constat que de nombreux collégiens abandonnent toute pratique entre la 5è et la 4è. L'idée est aujourd'hui d'accélérer les dispositifs en soutien du sport à l'école.

Deux heures de sport au collège

Au collège Argote, après une présentation des dernières rénovations, il devait s'entretenir avec les professeurs de sport qui mettront en place ces deux heures de sport au collège. C'est une mesure voulue par le président et déployée dans 700 établissements et qui devrait se généraliser à tous les élèves en 2026. Un dispositif qui a fait réagir les syndicats enseignants qui réclament plus de professeurs : "un devant chaque classe".

Trente minutes de sport par jour

C'est tout un état d'esprit que le chef d'Etat souhaite modifier. C'est sans doute pour cela qu'il s'est entouré de figures sportives connues pour aller à la rencontre des collégiens. Avec une stratégie claire : "développer, dès le plus jeune âge une culture sportive en mettant l’activité physique dans le quotidien des enfants et tout au long de la scolarité".

Dans les écoles primaires, une autre mesure prévoit 30 minutes d'activité physique par jour dans un premier temps et une heure à terme, selon Emmanuel Macron. Pour l'instant, la ministre des Sports Amélie Oudéa-Castéra a relevé lundi que 10% à 15% des établissements n'étaient pas encore rentrés dans ce dispositif. 

Ce mardi après-midi, au collège Argote, le président et ses ministres devaient aussi assister à un atelier "futsal" dans le cadre du plan "5.000 terrains", lancé en octobre 2021 pour financer des équipements sportifs légers.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité