L'ex-député béarnais Jean Lassalle est visé par une enquête pour viol et agression sexuelle

L'enquête visant l'ancien candidat à la présidentielle concerne des faits "anciens", datant de 2010, "et pour l'heure non confirmés", a expliqué le parquet de Bordeaux.

Une enquête préliminaire pour viol et agression sexuelle a été ouverte à l'encontre de l'ancien député béarnais Jean Lassalle, a informé le parquet de Bordeaux, vendredi 21 juillet, confirmant une information de BFMTV.

L'enquête concerne des faits "anciens", datant de 2010, "et pour l'heure non confirmés", a ajouté le parquet. Elle a été confiée à la police judiciaire, qui poursuit ses investigations. Des auditions de témoins ainsi que celle du mis en cause sont prévues "dans les prochaines semaines", selon la même source.

"Je ne me souviens pas de cette personne"

Selon une source proche du dossier à franceinfo, la plaignante est âgée de 45 ans aujourd'hui. Elle affirme que les faits se sont déroulés dans une chambre d'hôtel à Bordeaux pendant les élections régionales de mars 2010, après avoir sollicité Jean Lassalle pour changer sa fille d'école. A l'époque, le député du Béarn était tête de liste du MoDem en Aquitaine. 

Contacté par France Bleu Béarn Bigorre, Jean Lassalle soutient ne pas se souvenir de cette femme. "Je ne me souviens pas de cette personne. Cette personne m’aurait demandé un service, et ensuite je l’aurais violée dans une chambre d’hôtel", a-t-il réagi.

"Je n’ai pas à nier ou ne pas nier, j'attends d'en savoir plus."

Jean Lassalle

à France Bleu Béarn Bigorre

"Je ne me souviens pas de quelqu’un en particulier qui m’ait demandé un service pour son fils ou sa fille. Après, je n’ai jamais été drogué ou alcoolisé au point de trouver une femme enceinte dans mon lit et de la violer", a soutenu l'ex-candidat à la présidentielle. 

L'ancien maire de Lourdios-Ichère avait déjà été accusé d'agressions sexuelles par plusieurs femmes en 2017 au moment du mouvement  #balancetonporc.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité