La reprise s'amorce à l'aéroport de Pau avec le retour des passagers de loisir

Environ 2 000 passagers vont fréquenter l'aéroport de Pau lors des quatre jours du week-end de l'Ascension. Un début de reprise, avec le retour des passagers de loisirs, absents depuis de long mois... 

Malgré une importante diminution de son chiffre d'affaire, de 13 millions en 2019 à 8 millions en 2020, l'aéroport de Pau a évité les licenciements, grâce à sa diversification.
Malgré une importante diminution de son chiffre d'affaire, de 13 millions en 2019 à 8 millions en 2020, l'aéroport de Pau a évité les licenciements, grâce à sa diversification. © France 3 Aquitaine

Il y avait longtemps, que l'Aéroport de Pau-Pyrénées n'avait pas connu une telle affluence ! Avec 2 000 passagers pour le Pont de l'Ascension, la reprise semble s'amorcer. 

Une bonne nouvelle que salue Jérôme Le Bris, le directeur général de l'aéroport. "Pour la première fois depuis de nombreux mois, nous avons une clientèle qui voyage pour les loisirs, à destination de la Corse, par exemple. On est très content de voir des familles, des étudiants, des retraités, qui prennent l'avion pour les loisirs, nous avions un peu perdu l'habitude lors des mois précédents", souligne-t-il. 

Les licenciements évités 

Contrairement à de nombreux aéroports, comme ceux de Biarritz ou Bordeaux, celui de Pau a pu surmonter -pour l'instant- la crise, sans être contraint de licencier. Pourtant, son chiffre d'affaires a beaucoup chuté, passant de 13 millions en 2019, à 8 millions en 2020.

Pourtant, la structure a pu gérer cette zone de turbulences sans toucher à ses effectifs, grâce à la diversification de son activité. "Nous accueillons un certain nombre d'entreprises sur l'emprise de l'aéroport, qui nous versent des loyers fixes, et dont l'activité n'est pas forcément corrélée au transport aérien commercial. C'est de cette façon que nous pourrons mieux absorber les éventuels chocs futurs", explique Jérôme Le Bris. 

Actuellement, l'aéroport accueille quatre à cinq vols d'Air-France quotidiennement. Le trafic devrait augmenter dans les prochaines semaines. En revanche, la compagnie Twin Jet, spécialisée dans les voyages d'affaires, ne reprendra pas ses activités à Pau avant le mois de septembre.  

→ Reportage de Lauriane de Casanove et Marc Lasbarrère : 

La reprise s'amorce à l'aéroport de Pau avec le retour des passagers de loisir

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
aéronautique économie transports aériens transports tourisme béarn