Pyrénées-Atlantiques : ils dessinent des géoglyphes géants sur la montagne en Vallée d'Aspe

Les flancs de deux collines béarnaises s'ornent d'immenses dessins depuis quelques jours. A l'origine du projet, un habitant de la vallée. Après le village d'Accous, il a travaillé avec celui d'Osse-en-Aspe.
Les silhouettes de danseurs dominent le village d'Osse-en-Aspe
Les silhouettes de danseurs dominent le village d'Osse-en-Aspe © Eric Poussard / FTV
Ils ont commencé le travail à la fraiche, ce matin de juillet. Deux heures d'un labeur intense sur une colline très raide du village d'Osse-en-Aspe. Une vingtaine de faucheurs, armés de débroussailleuses, s'attaque aux fougères. Ils suivent les piquets plantés quelques jours auparavant. L'espace est nettoyé, méthodiquement. Le maire de la commune, Gérard Burs, est aux premières loges. En pleine action, lui aussi. Impatient de découvrir l'immense dessin ainsi réalisé.
Une vingtaine de personnes en plein travail sur la colline
Une vingtaine de personnes en plein travail sur la colline © Eric Poussard : FTV
 C'est pas facile, en haut il y a des pentes à 50%, il faut bien se caler pour travailler. On a été séduit par cette démarche. Le concepteur du projet a déjà fait un musicien un peu plus loin sur Accous. Ici, on a voulu rendre hommage aux danseurs de la vallée d'Aspe. C'est un message d'amour, lorsqu'on entre dans la vallée. En plus, on est juste à côté du coeur bien connu des béarnais, une forme naturelle sur la colline qui fait notre fierté. C'est une belle experience.

Gérard Burs, maire d'Osse-en-Aspe

Gérard Burs a fauché les fougères, lui aussi, pour dessiner les danseurs
Gérard Burs a fauché les fougères, lui aussi, pour dessiner les danseurs © Eric Poussard / FTV

Impossible, en étant sur place, de distinguer quoi que ce soit. Il faut redescendre vers le village, prendre un peu de recul pour que les deux danseurs s'imposent avec élégance. Les deux silhouettes font plus de cent mètres de hauteur. Leur conception a demandé un travail de précision, à distance, pour Thierry Fresneau.
C'est lui qui a lancé cette idée à Accous, un village situé à quelques kilomètres dans la vallée, il y a 13 ans déjà. Et c'est la première fois qu'il travaille ici, à Osse-en-Aspe, auprès des habitants. Pendant de longues heures, avec son équipe de fidèles, en liaison radio avec les volontaires de la commune, il a placé les marques, les repères. Ensuite, il a vu apparaître les formes, les danseurs, depuis son poste d'observation dans le village. Avec émotion.
 

La tâche est difficile pour une réalisation qui ne sert pas forcément à grand chose.Mais parce que ça paraît un peu impossible, c'est un défi que tout le monde veut relever, ensemble, en collectif. Ca crée un lien très beau avec les personnes qui participent au projet.

Thierry Fresneau, concepteur du projet

Thierry Fresneau devant les danseurs de la vallée d'Aspe
Thierry Fresneau devant les danseurs de la vallée d'Aspe © Elixabete Gonzalez / FTV

Les formes ainsi crées vont vivre au rythme des saisons désormais. Si vous traverser la vallée d'Aspe, cet été, levez-bien les yeux. La montagne réserve des surprises.
 
Ils dessinent sur la montagne
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
béarn nature parcs et régions naturelles montagne culture insolite art