Le Pays basque, un an après les inondations de juillet 2014

Juillet 2015 la canicule. Juillet 2014 les inondations. Deux étés très contrastés au Pays basque. L'an dernier, les crues exceptionnelles avaient provoqué des dégâts conséquents. Un an plus tard, les sinistrés s'en sont-ils remis ? Retour à Bergouey-Viellenave et Saint-Palais. 

La Bidouze est sortie de son lit de plus de six mètres. Le moulin de Bergouey-Viellenave n'avait jamais connu une telle crue de toute son histoire. Les dégâts ont été estimés à 60 000 euros. Ils ont été pratiquement entièrement pris en charge par les assurances. Le Moulin fonctionne à nouveau depuis 15 jours mais l'habitation est toujours en travaux. Comme son moulin, Jean-Jaques Morio le propriétaire porte encore les stigmates de la catastrophe. 

J'ai mis dix ans pour restaurer le moulin. Tout a été détruit en vingt minutes. 


Autre lieu très touché, Saint-Palais et ses environs
Dans la zone commerçante, un garage avait été entièrement détruit, fermé plusieurs mois. Coûts de dégâts : 240 000 euros. Les assurances en ont remboursé les 2/3. Mais Frédéric Debussy, le propriétaire y a trouvé son compte. 

On a rénové le magasin qui n'avait pas cette beauté actuelle. Et les clients sont revenus.


Même constat dans le supermarché voisin qui a même embauché 3 personnes supplémentaires : 

Nous avions un magasin vieillissant. Le fait d'avoir un magasin neuf a fait revenir du monde. 


Le reportage de Sbrinna Corrieri et Christian Etchegaray