Pays basque : une nouvelle navette fluviale entre Bayonne et Anglet

La navette Txalupa est entrée en circulation le 10 août / © France 3 Euskal Herri
La navette Txalupa est entrée en circulation le 10 août / © France 3 Euskal Herri

Depuis le 10 août, une nouvelle navette fluviale circule sur l'Adour entre Bayonne et Anglet. Txalupa se veut une alternative aux automobilistes dans leurs déplacements quotidiens.
 

Par MK avec Elise Galand

Un bateau hybride de 18 mètres a fait une apparition sur l'Adour. Son nom : Txalupa. Son trajet : une liaison entre Bayonne et Anglet, dans les deux sens, 13 fois par jour.

Depuis quatre jours, la navette, qui peut transporter jusqu'à 76 passagers, relie les deux communes en trente minutes.


Voir la carte des stations desservies par Txalupa
 
© Keolis Basque Adour
© Keolis Basque Adour


L'offre s'intègre dans le réseau de transports publics du Pays basque Chronoplus. "Un client qui est abonné  peut accéder à cette offre de transports avec son abonnement, précise Pierre-Marie Ditte, directeur de Chronoplus. Il valide simplement son titre à la montée.
 

Le public occasionnel peut simplement acheter son titre de transport à bord du navire, comme il le ferait à bord d'un bus.  Et ça marche aussi pour les correspondances


Eviter la circulation automobile

Les vélos et trottinettes sont acceptés à bord. "Habitant le quartier, on a souvent des problèmes de circulation, explique Dany, habitante d'Anglet, venue tester l'offre fluviale. Ce sera certainement un très bon moyen de prendre du plaisir, de gagner du temps, et d'arriver sur Bayonne dans de très bonnes conditions".


Txalupa circule 7 jours sur 7. Depuis Bayonne  le premier départ a lieu depuis la Mairie à 7 heures; Ensuite un bateau circule chaque heure jusqu'à 19 heures. Dans le sens Anglet Bayonne, le premier départ est Anglet Brise lame  à 7 h30 et le dernier à 19h30.
Retrouvez les horaires de passages sur le site de Chronoplus


Voir le reportage de France 3 Euskal Herri
 
Pays basque : une nouvelle navette fluviale entre Bayonne et Anglet

 

Sur le même sujet

Des livreurs de Deliveroo relient Bordeaux à Paris pour dénoncer leurs conditions de travail

Les + Lus