Pays basque : opération de contrôles migratoires à la frontière de Biriatou

Du côté des forces de l'ordre, on parle surtout de "visibilité" car la frontière basque est un point de passage toujours privilégié des migrants surtout depuis le durcissement des lois en Turquie et Hongrie. Des migrants pourtants moins nombreux par rapport à 2018.

Par CB et EC

Ce mercredi après-midi, les contrôles se sont multipliés à la frontière de Biriatou, avec une attention particulière pour les bus et véhicules montant du Sud vers le Nord.

Mais les flux semblent diminuer : si 8400 personnes ont été identifiées en situation irrégulière en 2018, le chiffre diminuait de 30% en 2019.


Les contrôles du jour ont été organisés conjointement entre les équipes de polices françaises et espagnoles.
Une mise en commun des moyens et des hommes, dont un drone thermique qui renforce désormais le dispositif policiers.

L'ensemble de la frontière au pays basque reste controlée 7 jours sur 7, 24 heures sur 24.

 Regardez le reportage d'Emmanuel Clerc et Emmanuel Galerne.
 
Opération contre l'immigration irrégulière




 

Sur le même sujet

Les + Lus