• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Séisme en Indonésie : “Télécoms sans Frontières” envoie ses équipes depuis son siège à Pau

Les secours escaladent les décombres d'un immeuble détruit par le séisme sur l'île de Sulawesi, en Indonésie. / © Photo Associated Press
Les secours escaladent les décombres d'un immeuble détruit par le séisme sur l'île de Sulawesi, en Indonésie. / © Photo Associated Press

Des techniciens de TSF sont partis pour l’Indonésie suite au séisme et au tsunami qui ont frappé l’île de Sulawesi pour rétablir les communications dans les zones sinistrées.

Par America Lopez

Télécoms sans Frontières a annoncé sur son site le déploiement de techniciens depuis le siège, à Pau, et la base Asie.

Suite à un tremblement de terre de magnitude 7,5 et à seulement 10 Km de profondeur, un tsunami a frappé l’île de Sulawesi une demi-heure plus tard.

Le bilan provisoire est très lourd : plus de 830 morts. Les autorités ont lancé un appel à l’aide internationale auquel a répondu TSF.

Les secours ont beaucoup de mal à atteindre les zones les plus touchées par la catastrophe naturelle.
 
Ce matin, à Pau, les techniciens de TSF testent le matériel qui va partir en Indonésie. / © F3A/Elise Daycard
Ce matin, à Pau, les techniciens de TSF testent le matériel qui va partir en Indonésie. / © F3A/Elise Daycard
 

TSF déploie ses techniciens sur place pour rétablir les communications


Une équipe est déjà partie, cinq personnes sont en attente de transfert sur la zone sinistrée. Une autre équipe devrait partir selon les besoins des autorités indonésiennes d'après nos informations recueillies à Pau ce matin.

Le 28 septembre, la région pacifique a lancé une alerte au tsunami après qu'un séisme d'une magnitude de 7,5 ait frappé l'île de Sulawesi. A 16 heures, la vague meurtrière s’est abattue sur les villes de Palu, capitale de la province centrale de l’île, et la petite ville de Donggala.

Plusieurs fortes répliques ont suivi, dont une de magnitude 6,7.

Selon TSF, le porte-parole du Conseil national indonésien pour la gestion des catastrophes (BNPB), Sutopo Purwo Nugroho, a déclaré que "de nombreuses maisons ont été emportées et des familles sont déjà portées disparues. Les moyens de communications sont très perturbés ce qui entravent les efforts pour obtenir des informations depuis le terrain."

 
Les équipes de secours sortent une victime des décombres d'un immeuble, en Indonésie. / © Photo Associated Press
Les équipes de secours sortent une victime des décombres d'un immeuble, en Indonésie. / © Photo Associated Press
 
"Télécoms sans Frontières" envoie ses équipes en Indonésie depuis son siège à Pau






 

Sur le même sujet

Grogne des avocats

Les + Lus