Coronavirus : des skieurs revenant d'Espagne contrôlés au col du Somport en Béarn

Les forces de l'ordre ont mené des contrôles à la frontière espagnole en Béarn. Il s'agissait de limiter les déplacements entre pays européens et d'endiguer la propagation de la Covid 19. Les personnes revenant d'une station de ski espagnole sont les plus surveillées. 

Contrôles aléatoires au col du Somport ce 26 décembre pour décourager les Français à aller skier en Espagne.
Contrôles aléatoires au col du Somport ce 26 décembre pour décourager les Français à aller skier en Espagne. © France 3 Aquitaine

La nuit dernière, au col du Somport, les automobilistes ont eu une mauvaise surprise. En guise de comité d'accueil sur le territoire français, ils étaient attendus par la gendarmerie et la police aux frontières. 

Photos à l'appui, la préfecture des Pyrénées-Atlantiques communique sur ces contrôles visant à "s'assurer du respect des recommandations relatifs aux séjours de ski à l'étranger"

 

 

Le Président de la République, Emmanuel Macron, avait suscité la polémique quand il avait indiqué début décembre son intention de tout faire pour dissuader les Français d'aller skier à l'étranger.  Jean Castex avait alors évoqué des contrôles aléatoires aux frontières. Les vacanciers récalcitrants seraient soumis à un isolement de sept jours et testés.  

Les gendarmes étaient mobilisés ce samedi 26 décembre 20 à la frontière espagnole pour contrôler les Français partis skier.
Les gendarmes étaient mobilisés ce samedi 26 décembre 20 à la frontière espagnole pour contrôler les Français partis skier. © F3 Aquitaine

Hier soir au col du Somport, les gendarmes ont d'abord fait de la pédagogie et rappeler la recommandation de ne pas traverser la frontière comme l'explique ce vacancier rennais, parti acheter des cigarettes et qui l'ignorait : 

 Ils nous ont expliqué que, comme l'Espagne était confinée, on aurait pas du y aller.

Mais pour ceux qui revenaient des stations de skis espagnoles, le contrôle était plus poussé, un test PCR négatif exigé indique le Colonel Régis Lavergne, commandant en second du groupement de gendarmerie des Pyrénées-Atlantiques : 

Dans le cadre de la sécurité liée à l'épidémie de la covid, on vérifie que les personnes qui sont allées dans ces stations-là sont détentrices d'un test PCR négatif de moins de 72 h.

A défaut de test, l'identité des personnes contrôlées sera transmise à l'Agence régionale de santé. Et le préfet pourra prescrire une mise en quarantaine précise Théophile de Lassus, Directeur de cabinet du préfet des Pyrénées-Atlantiques : 

Il y a un décret qui est paru au Journal officiel dimanche dernier qui autorise le préfet à placer juridiquement en quarantaine toute personne qui reviendrait d'une station de ski en Espagne et qui n'aurait pas ce test PCR négatif ou qui ne pourrait pas justifier d'un motif professionnel. 

Dans les faits, ce week-end, peu de ressortissants français ont chaussé leurs skis de l'autre côté de la frontière. D'autres contrôles aléatoires seront mis en place tout au long des vacances de Noël, pour décourager les déplacements entre les deux pays. 

 

Contrôles aléatoires à la frontière espagnole pour dissuader les Français d'aller skier en Espagne

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ski sport covid-19 santé société