Sport de glisse : à la découverte du waveski

Les sensations étaient au rendez-vous ce weekend de Pentecôte. / © AOCK
Les sensations étaient au rendez-vous ce weekend de Pentecôte. / © AOCK

Ce sport de glisse - mélange entre le surf et le kayak - est encore relativement méconnu du grand public. Il a ses adeptes que nous avons rencontrés à Anglet au Pays basque. On vous embarque au fil de l'eau... Salée... et sur les vagues. Accrochez-vous ! 

Par Amy Mcarthur

Les sensations du surf, tout en étant assis. Le waveski a de quoi en séduire plus d'un ! 
C'est un compromis entre le kayak et le surf. Pour le pratiquer, il faut se procurer :
  • une planche, plus épaisse qu'une planche de surf classique, avec un siège, une sangle et des 'footstrap' pour les pieds
  • une pagaie, plus courte qu'une pagaie de kayak classique pour permettre de manoeuvrer plus facilement
  • des vagues : pour cela, rendez-vous sur la côte ! 
La pagaie permet un meilleur contrôle de la planche, et davantage de puissance. / © AOCK
La pagaie permet un meilleur contrôle de la planche, et davantage de puissance. / © AOCK

Les origines du waveski

Le waveski existe depuis les années 1980. A l'origine, cette planche particulière a été inventée pour que les sauveteurs des plages australiennes puissent venir en aide à des nageurs en difficulté. Mais elle se popularise ensuite en tant que sport de glisse un peu différent. 

Aujourd'hui, on compte une centaine de compétiteurs en France. C'est encore une discipline relativement méconnue du grand public. Elle devient néanmoins de plus en plus accessible, grâce à du matériel qui se développe constamment. 

On a un très bon développement structurel par la fédération française et les clubs en particulier qui permet d'accueillir du public, les encadrer avec du matériel de qualité qui a progressé énormément ces 15 dernieres années.  C'est pour ça qu'on a plus de public et beaucoup de femmes entre autre parce que le matériel a évolué, c'est plus léger, plus facile à transporter... 

explique Emmanuel Gendron, président de l'Anglet Olympique Canoë Kayak

On va même jusqu'à créer des nouvelles formes de planche, comme des tandems, par exemple. 

 

A la découverte du waveski !

 

L'Anglet AOCK fêtera ses 40 ans en 2019

La troisième manche de la coupe de France de waveski a été organisée par l'Anglet Olympique canoë kayak, institution angloy. Un échauffement pour le club qui accueillera les championnats de France en octobre 2019. Ce sera aussi l'occasion de fêter ses quarante ans en beauté. Mais avant, une dizaine de ses membres ont rendez-vous à Pantin en Espagne pour les championnats du monde, qui démarrent le 23 septembre prochain. 

Sur le même sujet

Les riverains inquiets sur le Bassin de Lacq

Les + Lus