Un RDV chez l'ophtalmo : 192 jours d'attente en Limousin

Le nombre d'ophtalmologues baisse et les délais d'attente s'allongent. Simplement pour obtenir le renouvellement d'une prescription de correction optique, le délai en Limousin atteint en moyenne 192 jours contre 117 jours au plan national.   

Même pour un renouvellement de lunettes, de lentilles de contact, une consultation de routine, les cabinets en ville et les services hospitaliers limousins sont débordés. Avec 8 ophtalmologistes pour 100 000 habitants en Haute-Vienne en 2015 contre 8,9 au plan national, la région accuse une grave pénurie de professionnels de la vue.

J'ai essayé de prendre rdv à Brive, délai 14 mois. Du coup, je suis allée à Bordeaux, rdv 10 jours après 

Après avoir lancé un appel à témoin sur les réseaux sociaux, nous avons eu plusieurs dizaines de témoignages dénonçant cette pénurie. Bordeaux, Montpellier, Paris, La Rochelle, certains patients prennent rdv à plusieurs centaines de kilomètres.


Délais d'attente en Limousin, de 160 à 264 jours



En moyenne pour un simple renouvellement de correction optique, la moyenne d'attente est de 192 jours et varie selon les départements de 160 à 264 jours contre 117 au plan national. Au CHU de Limoges, il faudra patienter 4 mois, à Brive le centre hospitalier ne prend plus de nouveaux patients et à Guéret la prise de rdv est suspendue jusqu'au 10 décembre, seul Saint-Yrieix-la-Perche propose des rdv à 3 mois.
Conséquence de la pénurie d'ophtalmologues, les médecins généralistes envoient des patients munis d'une ordonnance chez des opticiens. "Tout vient du numerus clausus qui a été réduit. Pour former un ophtalmologue, il  faut 12 à 13 ans. Là où il y a 30 ans on formait 10 opticiens, maintenant on n'en forme plus qu'un !", explique Thierry Mourgues médecin ophtalmologue. 

Je ne peux pas faire de liste d'attente. Pour quelques milliers de patients ? Pour donner un rdv en 2019 ? ça ne sert à rien. Marion De Best-Hoogesteger, médecin ophtalmologue

En zone rurale, les ophtalmologues priorisent : les urgences, puis les enfants. En Haute-Vienne, on recense une vingtaine de praticiens, 12 en Corrèze et 5 en Creuse. Des professionnels de la santé qui restent les plus difficiles à consulter, des délais d'attente trop longs qui sont la première cause de renoncement aux soins.
Avec la baisse du nombre d'ophtalmologues, les délais d'attente pour un simple rendez-vous s'allongent : en moyenne 192 jours en Limousin contre 117 au plan national. Intervenants : Aurélie Durand salariée, Thierry Mourgues médecin ophtalmologue, Etienne Daumas Opticien, Marion De Best-Hoogesteger médecin ophtalmologue. Equipe : Marine Guigné, Frédérique Bordes, Michel Giguet, Alain Lafeuille. ©France 3