Cet article date de plus de 3 ans

[RETROSPECTIVE 2017] Les manifestations ont été nombreuses cette année encore

Nous vous avons proposé hier de revoir dans nos éditions ce qui a fait l’actu en 2017 au niveau social. Si vous voulez creuser un peu plus ces événements, voici une série de liens pour vous y aider.
Le personnel de l'hôpital de Montmorillon se sont mobilisés pour réclamer de meilleures conditions de travail.
Le personnel de l'hôpital de Montmorillon se sont mobilisés pour réclamer de meilleures conditions de travail. © Jérôme Vilain. France 3
C'est une tradition des fêtes de fin d'année : la rétrospective permet de se rappeler les éléments marquants de l'année écoulée. Aujourd'hui, nous regardons ce qu'il faut retenir de l'actu dans le domaine social, avec Sophie Goux et Josiane Étienne.

Retrouvez toute l'actualité sociale en Nouvelle-Aquitaine en 2017

La Rochelle : les 78 salariés de BeauBreuil, filiale de Stenico, licenciés

Les 78 salariés de BeauBreuil, à Puilboreau près de La Rochelle, ont reçu leur lettre de licenciement cet été. Un coup dur pour ces chômeuses. Il s'agit d'un licenciement économique après liquidation judiciaire de l'entreprise spécialisée dans la télévente de matériel de bureautique.

 

La colère du personnel de l'hôpital de Montmorillon

À Montmorillon, les salariés du centre hospitalier se sont mobilisés de nombreuses fois en septembre à la suite de l'appel de l'intersyndicale. Ils réclamaient de meilleures conditions de travail et protestaient contre le manque de personnel. Pour eux, la situation s'était dégradée depuis la fusion avec le CHU de Poitiers.

 

Technicentre SNCF de Saintes : 150 postes en moins

Guillaume Pepy, le directeur de la SNCF a annoncé qu'il n'y aurait pas de licenciement sur le site de maintenance technique de Saintes mais des réorientations de postes. Une annonce qui a eu l'effet d'un choc pour les salariés. Pour eux, ce sont bien 95 postes ou activités actuels qui ont disparus, complétés par quarante départs en retraite qui n'ont pas été remplacés.

 

Saint-Martin-de-Ré : manifestation des gardiens de prison contre les actes de violence

Ils étaient une trentaine en octobre 2017 à manifester devant l'entrée de la porte de la Citadelle de la prison de Saint-Martin-de-Ré. Il s'agissait d'un rassemblement de surveillants pénitentiaires lassés des actes de violence à répétition dans l'établissement de Charente-Maritime.


Une année décisive pour l'entreprise GM&S

Les salariés de l'entreprise GM&S ont enfin été fixés sur leur sort à la rentrée 2017. Au début du mois de septembre, le tribunal de commerce de Poitiers a validé l'offre de reprise du site de La Souterraine (Creuse) par le groupe GMD. Ce sont 120 emplois qui ont été sauvés sur 277.


Plusieurs manifestations contre la loi Travail

Les manifestations de la rentrée contre la réforme du droit du travail ont parfois bien mobilisé, parfois un peu moins. Les retraités, les fonctionnaires des salariés du privé aussi ont dénoncé les nouvelles règles mises en place : plus de flexibilité, des licenciements plus faciles, le changement du montant des indemnités prud'homales, le gel du point d'indice des fonctionnaires. Les ordonnances portant sur la réforme du code du travail ont été publiées au journal officiel le 22 septembre.

► Pour avoir plus d'informations concernant ces manifestations, c'est ici.


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social économie rétro sorties et loisirs