Sécheresse : l'eau potable toujours limitée en Creuse et en Corrèze

© Thomas Milon France 3 Limousin
© Thomas Milon France 3 Limousin

Le niveau des rivières et des ruisseaux continue à baisser partout en Limousin. En Creuse et en Corrèze, c'est l'eau potable qui est limitée. Les points de captage ne permettent plus d'alimenter le réseau à Guéret. A Egletons aussi, des mesures sont prises pour limiter les usages.

Par Isabelle Rio


Une situation préoccupante

En Creuse, à Guéret, l'eau potable fait toujours l'objet de restrictions. Des habitants font preuve de civisme et recyclent l'eau. Du côté de la municipalité, un semi-remorque a livré à la ville 16000 bouteilles d'eau pour être distribuées à la population en cas de besoin.  Car la rivière Gartempe et la cinquantaine de sources locales ont un niveau particulièrement bas. La municipalité vient d'apprendre qu'elle pourra prélever l’eau de l’étang de Courtille après les analyses effectuées par l'ARS (agence régionale de santé) avant traitement de potabilité. 

Les élus ont également trouvé une réserve non exploitée, sur les monts de Guéret, au Maupuy. Cette réserve d'eau appartient à la ville de Saint-Léger-le-Guérétois. Une fois traitée, elle pourrait constituer une réserve potentielle, mélangée à l'eau de la Gartempe pour infiltrer dans les réseaux de la ville de Guéret et servir la population, comme le souligne Patrice Cordier, Directeur général des services techniques de la ville de Guéret
 

En recherchant sur internet et par les vues aériennes, un déclic s'est produit, on a fait des analyses validées par l'ARS, on a fait venir des plongeurs pour vérifier la profondeur et on a fait le constat qu'il y avait un volume utile entre 20 et 25000 m3 d'eau et une eau de bonne qualité. On va ainsi pouvoir pomper 120m3/jour, autant qu'on évitera de prélever dans la gartempe, pour l'injecter dans le réseau d'eau potable de Guéret.


Une gestion au jour le jour, en situation de crise. Car même si des précipitations étaient annoncées les jours prochains, il faudrait quoiqu'il en soit plusieurs jours, voire mois, pour réhydrater les sols.

En Corrèze, à Egletons, la mairie va plus loin que les restrictions imposées par la préfecture. Elle demande aux habitants de la commune de limiter au maximum leur consommation d’eau et de ne l'utiliser que pour les besoins domestiques. Elle a également sensibiliser les établissements scolaires et les entreprises pour les forts besoins en eau. Elle a aussi choisi de couper l’eau de certains lieux publics (sanitaires des gymnases, sanitaires publics, cimetière). Des messages vont être adressés à la population par SUEZ.

L'un des points de captage du réseau d'eau potable, situé au pont vallex, dans le ruisseau "le deiro" est à un niveau trop bas pour alimenter l'eau du robinet. C'est donc un autre point de captage qui est sollicité, au réservoir du puy foissac.
 
Sécheresse à Guéret
En ce mercredi 18 septembre 2019, la situation reste toujours préoccupante à Guéret au sujet de l'eau potable disponible. La ville devrait prélever une partie de l'étang de Courtille et espère pomper aussi celle d'une réserve dans les monts de Guéret.  - france 3 limousin - Thomas Milon, Nicolas Chigot, Antonio Dos Santos

 

Sur le même sujet

Interview de Bruno Belin, président du conseil départemental de la Vienne

Les + Lus