Sénatoriales : on vote aujourd'hui en Dordogne et en Gironde

Les grands électeurs doivent élire aujourd'hui six senateurs en Gironde et deux en Dordogne. Ce matin, ils faisaient la queue dans les prefectures pour pouvoir voter.

© Dominique Mazeres

Huit sièges de sénateurs doivent être renouvelés ce dimanche 27 septembre en ex-Aquitaine. Ils se situent en Dordogne et en Gironde.

La moitié des sièges du sénat est en effet renouvelée tous les trois ans. Le dernier scrutin avait eu lieu en 2017 avec 178 sièges renouvelés. Ce dimanche, 170 sièges sont concernés. Les sénateurs sont élus par les grands électeurs pour un mandat de 6 ans.
En Gironde, ce scrutin est sous le signe du suspsens. Actuellement on compte trois sénateurs à gauche et autant à droite. Mais les alliances d'hier semblent avoir volé en éclat. Les candidats arrivent en ordre dispersé. Sont candidats à gauche : la candidate Europe Ecologie Les Verts, issue de la métropole bordelaise, Monique de Marco ; le socialiste Hervé Gillé, et Françoise Cartron, élue en 2014 sur la liste PS et aujourd'hui LREM. A droite et au centre on retrouve,  Florence Lassarade, sénatrice sortante (LR) ; Nathalie Delattre (UDI) , Alain Cazabone (MODEM), et Yves d'Amécourt.

En Dordogne, huit candidats sont en lice pour remplacer les deux sièges de Bernard Cazeau et Claude Bérit-Debat.
Ce matin les grands électeurs se sont donc déplacés pour voter. Et devant la prefecture de la Gironde et de la Dordogne, les files d'attente grossissaient à vue d'oeuil. Certains d'entre eux s'étonnant d'ailleurs que les distances de sécurité entre eux soient si peu respectées. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections sénatoriales politique élections