Le Stade Rochelais renoue en beauté avec le succès face au SU Agen 47-6

Publié le Mis à jour le
Écrit par Coralie Roland

7 essais, tous rochelais et jamais du même joueur, 6 transformations réussies pour Ryan Lamb : les Jaune et Noir s’imposent face au SU Agen 47 à 6 pour le dernier match de 2017. Cette victoire bonifiée et la défaite de Montpellier à Brive (29-10), font des Rochelais les leaders du Top 14.

Les Agenais ouvrent le score sur une pénalité du demi de mêlée Hugo Verdu à la 7e minute de jeu. De quoi titiller les Rochelais, devant les tribunes combles de Marcel Deflandre une fois encore. En réponse une minute plus tard, les Rochelais la jouent collectif avec un essai de Jérémy Sinzelle, transformé par Ryan Lamb.

Après une faute de Levani Botia, les Agenais reviennent au score avec une pénalité réussie de nouveau par Hugo Verdu, cela se resserre à 7-6 (13e minute). A noter que l’équipe d’Agen a été totalement modifiée après sa victoire la semaine passée face à Brive (27-13).

Les Rochelais se font de plus pressants sur le territoire des Lot-et-Garonnais. Un pressing qui se concrétise au tableau des scores à la 23e minute : Victor Vito sert Pierre Bourgarit qui aplatit tout à côté du but agenais, et Ryan Lamb transforme rapidement. Pour un 14-6 au score.

A la 26e minute, Levani Botia prend le large devant le but agenais et inscrit un essai. Après examen de la vidéo, cet essai est refusé par le corps arbitral, estimant qu’un joueur rochelais a retenu un Agenais l’empêchant de défendre.

Le troisième essai des Rochelais n’attendra pas la deuxième mi-temps : Alexi Bales, au sprint, marque à côté du poteau de coin. La transformation de R. Lamb porte le score à 21 à 6.

21-6 à la mi-temps

La Rochelle persiste et resigne dès l’entame de la seconde mi-temps : en sortie de mêlée, Victor Vito transmet à Grégory Lamboley qui inscrit un quatrième essai pour le Stade Rochelais. Ryan Lamb ne faiblit pas et le score est porté à 28-6.

Impossible pour les Agenais d’arrêter les Rochelais : Pierre Aguillon marque un essai à la 59e minute, transformé par R. Lamb. A la 63e, c’est le collectif qui parle pour un essai attribué à Afa Amosa (Lamb échoue sur cette transformation). Autre difficulté pour les Lot-et-Garonnais : l'expulsion de Mickaël de Marco qui porte l'effectif agenais à 14 pendant 10 minutes.

Depuis la touche, Patrice Collazo intime à ses joueurs : "on ne prend pas d’essai". D'autant que les Agenais reviennent chez les Rochelais et forcent tant qu'ils peuvent mais les Rochelais résistent. Tant et si bien qu'en sortie de touche, à la 73e, Pierre Boudehent inscrit le septième essai du match, transformé par Ryan Lamb. Un nouvel essai rochelais et un score qui s'envole pour La Rochelle : 47-6. Ce sera le score final.

Après deux défaites consécutives, les Rochelais renouent donc avec le succès, à domicile et pour une victoire bonifiée qui plus est. Les Agenais signent ici leur plus large défaite depuis le début de la saison, après un 30-10 à Toulouse ou un 48-19 à Montpellier. 

Montpellier qui s'est incliné à Brive hier soir (29-10) perd la première place du Top 14 au profit des Rochelais.