Sud-Ouest : la LGV c'est fini ? Quid des expropriations ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par C.B.

L'abandon soudain du projet LGV au sud de Bordeaux interroge et au premier chef les propriétaires qui étaient situés sur la zone du tracé... 

Le gouvernement Ayrault adopte une politique ferroviaire différente de ses prédécesseurs et l'abandon de cette cours à la grande vitesse fait aujourd'hui débat, autrement.

Le projet de ligne à grande vitesse entre bordeaux et l'espagne est donc renvoyé après 2030 sinon aux calendes grecques... En attendant, la situation se compliquent pour les propriétaires situés sur la zone du tracé. Menacés d'expropriation à court, moyen long termes ou pas du tout, ce changement de cap les place dans le flou le plus totale, dévaluant dans le même temps leur propriété...



Regardez le reportage dans les landes de Ludivine Tachon et Jean-Yves Potrat.



 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité