A l’occasion des 50 ans des parcs naturels régionaux et du parc national des Pyrénées, France 3 vous propose une émission spéciale pour redécouvrir ce patrimoine naturel, avec celles et ceux qui y vivent et y travaillent.

De la vallée d’Ossau, au plateau de Millevaches, en passant par le banc d’Arguin ou le Marais poitevin, nous nous baladerons dans les 7 parcs de Nouvelle-Aquitaine. Nous découvrirons aussi le futur parc régional du Médoc dont la création vient d’être officialisée.

Après une semaine de tournage dans des paysages magnifiques et 1700 kilomètres parcourus à travers la région, nous avons sélectionné pour vous quelques-uns des temps forts dans ce « Grand Format ».

VOIR OU REVOIR L'ÉMISSION

Terres d'exception : 50 ans de Parcs Naturels en Nouvelle-Aquitaine

 

LE PARC NATIONAL DES PYRÉNÉES

Notre voyage commence au Pic du Midi d’Ossau. C’est l’un des symboles du Parc National des Pyrénées avec sa forme en double pointe.

Le seul  parc national de la région s’étend sur une bande de 100 kilomètres. Il est l’un des tous premiers créés en Métropole.

© Vincent Dubroca - France 3 Aquitaine
© Vincent Dubroca - France 3 Aquitaine

Au cœur de la Vallée d’Ossau, nous découvrons le travail de protection des Vautours Fauves. Ce rapace n’a pas toujours eu bonne réputation.
Il est aujourd’hui protégé et surveillé par les agents du Parc national pour mieux comprendre l’espèce. De spectaculaires opérations de bagage sont menées pour localiser ces vautours.

Le vautour fauve règne de nouveau sur le Parc national des Pyrénées


Nous découvrons aussi le secret des Cromlechs ( monument mégalithique circulaire ) près du plateau du Bénou : d’étranges cercles de pierre construits par nos ancêtres, traces d’une très ancienne activité humaine pastorale dans les Pyrénées.

© Vincent Dubroca - France 3 Aquitaine
© Vincent Dubroca - France 3 Aquitaine


Nous allons aussi à la rencontre de l’un des bergers de la vallée d’Ossau : Joseph. Après quarante ans d’activité, il vient de confier son troupeau à une jeune femme qui reprend son exploitation.

Et enfin, nous vivons le quotidien des gardiens de Refuge à Ayous. Une vie à part, loin de tout. Leur rencontre avec les randonneurs réserve parfois des surprises.
Pyrénées : Refuge d'Ayous en vallée d'Ossau

 

LE PARC NATUREL RÉGIONAL DES LANDES DE GASCOGNE


Prochaine étape : le Parc naturel régional des Landes de Gascogne, au cœur du plus grand massif forestier cultivé d’Europe.

Ce parc est un écrin pour des dizaines d’espèces de papillons et libellules, rares et protégées.

Plusieurs spécialistes des insectes sont chargés d'inventorier toutes les espèces vivant dans ce parc. Objectif : la protection de la biodiversité, car ces insectes sont de très bons indicateurs de la bonne santé de notre milieu naturel.

Regardez le reportage de Nathalie Pinard et Bernard Hostein Aris :
A la decouverte des papillons et libellules, espèces protegées des Landes

 

LE PARC NATUREL MARIN DU BASSIN D’ARCACHON

Suite du voyage : direction le Parc naturel marin du Bassin d’Arcachon.

C’est l’un des deux parcs marins de la région. Il a été créé en 2014 pour protéger cet espace lagunaire exceptionnel. On y trouve par exemple le  domaine de Certes et Graveyron (à Audenge). Ces marais endigués sont une escale privilégiée des oiseaux migrateurs. Plusieurs milliers de volatiles y passent l’hiver.

© Vincent Dubroca - France 3 Aquitaine
© Vincent Dubroca - France 3 Aquitaine


A l’embouchure du Bassin d’Arcachon : le Banc d’Arguin.
Cette réserve naturelle héberge des milliers de sternes. Ce milieu naturel fragile  doit faire face à une forte fréquentation touristique l’été. Une nouvelle réglementation (source de tensions locales) restreint désormais l’accès au Banc d’Arguin.

C’est aussi un lieu privilégié pour l’élevage des huîtres grâce au 300 millions de litres d’eau qui s’engouffrent à chaque marée dans les passes, de part et d’autres du banc. Nous y retrouvons Marc, ostréiculteur de père en fils depuis des générations, en pleine préparation de ses huîtres « Papillons » pour les fêtes.

Diaporama Grand Format Parc marin du Bassin d'Arcachon


 

LES PARCS RÉGIONAUX DU LIMOUSIN : MILLEVACHES et PERIGORD-LIMOUSIN


Le Limousin possède deux parcs naturels régionaux : celui de Millevaches, l’un des plus vastes de France et celui du Périgord-Limousin.

Au pied du massif central, les paysages du plateau de Millevaches font penser à ceux du Canada avec ces Douglas, arbres géants plantés-là pour l’industrie du bois. C’est une importante ressource économique tout comme l’agriculture et l’artisanat.

Le secteur est truffé de tourbières, comme celles des Dauges, une zone humide classée réserve naturelle nationale.

Le second parc est celui du Périgord-Limousin, à cheval sur ces deux territoires.

Isabelle Rio et Marine Nadal nous emmènent à la découverte d’un « trésor vert », des environs de Limoges, jusqu’au plateau de Millevaches. Des zones humides 100% naturelles, offertes à notre regard… Fruit d’une part d’histoire géologique de notre région. Le reportage nous montre aussi comme elles demeurent fragiles...
Limousin : des zones humides naturelles très surveillées

 

LE MARAIS POITEVIN


Sur la route des 50 ans des parcs naturels, notre prochaine étape est encore un parc régional : Le Marais poitevin

Il avait perdu son label de parc naturel en 1997 à cause de la disparition de zones humides remplacées par des cultures intensives. Un label aujourd’hui retrouvé !

Un marais deux-en-un : le marais desséché, un territoire prisé pour l’agriculture et le marais mouillé.

Au cœur de ce labyrinthe aquatique, Thony est un guide paysan naturaliste et un batelier hors pair pour faire découvrir la Venise Verte aux touristes.

Un marais confronté aujourd’hui à l’épineux problème du manque d’eau surtout l’été. Mais aussi à la disparition d’un arbre symbole : le frêne têtard ! Cette essence est frappée par la Chalarose, un champignon venu de Pologne. Aucun traitement n’a été trouvé.

© Vincent Dubroca - France 3 Aquitaine
© Vincent Dubroca - France 3 Aquitaine


Pour sauver la cathédrale de verdure du marais, il faut remplacer 400 000 frênes par de nouvelles espèces !

Au bout du marais, voici la pointe de l’Aiguillon : un refuge pour des milliers d’oiseaux.

Diaporama grand format parc naturel Marais poitevin

 

LE PARC NATUREL MARIN DE L’ESTUAIRE DE LA GIRONDE ET DE LA MER DES PERTUIS ET LE PARC RÉGIONAL

La pointe de l’Aiguillon nous amène vers l’Estuaire de la Gironde…

C’est le second parc naturel marin de la région (avec celui du Bassin d’Arcachon) : le Parc de l’Estuaire de la Gironde et de la mer des Pertuis est le plus grand de l’Hexagone.

L'estuaire et ses îles étaient autrefois très peuplés. Agriculteurs, fonctionnaires... un millier de personnes y vivaient en permanence jusque dans les années 50. La balade en bateau proposée aux touristes raconte ce passé perdu et montre les richesses architecturales de la région.

Le reportage de Guillaume Decaix et Ludovic Cagnato :

Une balade au fil de l'eau le long de l'estuaire de la Gironde

 

Au bord du plus vaste estuaire d’Europe (entre la Garonne et la Dordogne) : le Médoc, nouveau-né des parcs naturel régionaux.
Sa création a été officialisée courant octobre par le ministre Nicolas Hulot.

Qu’ils soient national, régional ou marin, nos 7 (bientôt 8) parcs font la richesse de notre patrimoine régional….

Une richesse et un héritage, que celles et ceux rencontrés durant cette émission sur les 50 ans des parcs naturels transmettent et défendent à leur manière.

Des parcs aujourd’hui confrontés à de nouveaux enjeux pour protéger leur biodiversité du changement climatique : leur avenir (notre avenir) en dépendent.


BA Terres d'exception

 

Une émission des rédactions de France 3 Nouvelle-Aquitaine

Rédacteurs en chef : Fabrice Bidault, François Privat, Xavier Riboulet
Conception, préparation : Philippe Chollet, Rédacteur en chef adjoint
Présentateur : Vincent Dubroca
Réalisateur : Raphaël Gaboriau