Top 14 : L'UBB battue à domicile par Oyonnax 20-26

La lanterne rouge Oyonnax a poursuivi son incroyable remontée en allant s'imposer samedi sur le terrain de Bordeaux-Bègles (26-20). De quoi susciter de grosses inquiétudes pour l'UBB,  qui peut réellement craindre pour son avenir en Top 14 à six journées de la fin.

Trop diminuée par les blessures et les sélections, l'UBB n'a pas su stopper Oyonnax.  Face à eux, sûrs de leurs forces, les joueurs de l'Ain ont réalisé une performance de choix et remporté un succès mérité grâce à une grande discipline défensive et une belle efficacité.
 
 

Pilule amère

Côté girondin, la pilule est amère. Alors que ce match devait relancer la machine, cette défaite sans bonus confirme la chute du club de Laurent Marti, plus du tout serein quant à son avenir et qui va devoir cravacher pour éviter l'accident industriel.
 
Le cauchemar bordelais a pris forme d'entrée avec un bel essai de Inman, suite à un ballon au raz de Hickey, contré et récupéré par Sobela.
 
 
Score sans appel au quart d'heure
Malgré une révolte un peu désordonnée, Oyonnax douchait de nouveau les locaux avec Mac Donald servi idéalement par l'ailier Dug Codjo. Si on ajoute une pénalité de Botica, le score était sans appel au quart d'heure (0-17).
 
Solide en conquête, inspiré en contre-attaque, l'USO pliait toutefois sur un temps fort girondin avec l'ailier Ed Fidow (25) qui brisait sa ligne défensive.
 
 

L'UBB n'a pas trouvé de solution

A la pause, le changement d'ouvreur dans les rangs unionistes n'avait pas l'effet escompté. Le précis Botica confirmait ses talents de buteur (13-23, 47) et comme l'UBB ne trouvait pas la solution et manquait des placages, un troisième succès de rang des visiteurs se dessinait.
 
Il fallait attendre les cinq dernières minutes pour voir Naqalevu trouver l'en-but (20-26) mais trop tard pour inverser la donne.
 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité