L'un des trois loups en fuite a été retrouvé mort sur une route entre la Charente-Maritime et les Deux-Sèvres

Le corps d'un loup percuté par une voiture a été retrouvé mardi soir sur la commune de Saint-Georges-du-Bois en Charente-Maritime. il s'agit d'un des trois loups échappés du Sanctuaire de Frontenay Rohan-Rohan, dans les Deux-Sèvres.

le loup a été transporté à l'office national de la biodiversité
le loup a été transporté à l'office national de la biodiversité © Alain Darrigrand - France Télévisions
L'un des trois loups échappés du Sanctuaire des loups de Frontenay Rohan-Rohan, le vendredi 13 novembre, a été retrouvé mort sur le bord d'une route entre les Deux-Sèvres et la Charente-Maritime. L'animal a été percuté par une voiture qui ne s'est pas arrêtée, le conducteur ne s'est peut-être même pas rendu compte de l'accident. S'il souhaite donner des élémens sur l'heure et les circonstances de l'accident, il peut contacter la gendarmerie.

On sait que ce loup est l'un des trois fuyards, car il portait une puce d'identification et que la propriétaire du Sanctuaire des Loups l'a reconnu sur les photos qui lui ont été présentées. 
Les agents de l'office de la bio diversité ont examiné l'animal
Les agents de l'office de la bio diversité ont examiné l'animal © Alain Darrigrand - France Télévisions
L'animal est sans doute aussi celui qui a attaqué les brebis à Saint-Saturnin-des-Bois lundi 16 novembre. Son corps a été retrouvé à cinq kilomètres du champ dans lequel les brebis ont été attaquées. Pour en avoir la confirmation, des tests des comparaisons vont être menés entre les poils trouvés dans le champ où a eu lieu l'attaque et ceux du loup retrouvé  mort. Selon la préfecture, la probabilité que ce loup mort soit l'auteur de l'attaque est grande.
Le strois fuyards, sont des jeunes loups.Le plus âgé, celui qui est mort, est né en 2017, les deux autres sont des frères nés en 2018.
 
Depuis vendredi dernier, d'importants moyens de recherche ont été déployés pour tenter de retrouver les trois fuyards, ce sont des loups plûtot jeunes qui sont nés et qui ont toujours vécu en captivité.

Reportage d'Alain Darrigrand et Romain Burot
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux nature faits divers