Cet article date de plus de 8 ans

[video] La Ligue des Droits de l'Homme et des élus de gauche réunis pour demander la remise en liberté d'Aurore Martin

Réunis autour du Président de la ligue des droits de l'homme, les soutiens à la militante basque ont signé une lettre demandant au gouvernement français d'intervenir auprès de Madrid pour obtenir sa remise en liberté.

Conférence de presse au siège de la LDH à Paris sur la situation d'Aurore Martin.
Conférence de presse au siège de la LDH à Paris sur la situation d'Aurore Martin. © c_capdevielle (twitter)
Ce mardi 27 décembre, lors de cette réunion à Paris au siège de la LDH, l'avocate d'Aurore Martin, Jone Goirezelaia, a analysé l'attitude des autorités espagnoles et la situation d'Aurore Martin. Avec deux heures de sortie par jour, "les conditions en prison sont difficiles" pour la militante basque.

"Il y a quelque chose d’incompréhensible à constater que les autorités françaises et espagnoles continuent à penser que c’est en ayant recours à la répression que se réglera ainsi un problème politique multiséculaire". avait dit la Ligue des Droits de l'Homme dans une lettre ouverte adressée début novembre à François Hollande.

Parmi les élus présents à cette réunions deux députées PS du Pays Basque :  Colette Capdevielle et Sylviane Alaux.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
aurore martin politique pays basque