Châtellerault : 242 croix suspendues sur les grilles de Mecafi Nexteam pour symboliser les suppressions de postes

Alors que s'est ouvert ce lundi le plan de sauvergarde de l'emploi qui prévoit 242 suppressions de postes chez Mecafi Nexteam à Châtellerault (Vienne), les salariés ont mené cette action symbolique. 
Ils ont voulu marquer les esprits avec cette action symbolique. Les salariés de Mecafi Nexteam à Châtellerault qui ont appris le 8 juillet dernier que leur entreprise allait supprimer 242 emplois d'ici à la fin de l'année, ont suspendu autant de croix en bois aux grilles de leur entreprise ce lundi.

La journée  n'avait pas été choisie au hasard. Ce 20 juillet, syndicats et direction du sous-traitant aéronautique avaient deux rendez-vous importants : un CSE dans la matinée puis la première réunion du plan de sauvegarde de l'emploi dans l'après-midi. Cette première étape a surtout permis de poser le cadre des négociations sur les conditions de départs des salariés et de fixer un calendrier. Rendez-vous a été fixé au 30 juillet prochain.  Mecafi Nexteam qui emploie 500 salariés sur son site châtelleraudais est spécialisé dans la mécanique de précision notamment pour les moteurs d'avions. L'entreprise, longtemps considérée comme l'un des fleurons de l'industrie régionale, est durement touchée par la crise qui frappe l'aéronautique. 





 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie emploi social